BFMTV

Loi "sécurité globale": ce qu’a vraiment dit BFMTV

Invitée de BFMTV et RMC, la déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO a diffusé sur notre antenne un extrait tronqué d'un de nos reportages. Explications.

Ce matin, en direct sur BFMTV-RMC, alors qu'elle était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin, Linda Kebbab a diffusé, depuis son téléphone, un court extrait, découpé, d'un reportage diffusé samedi soir sur notre antenne. La déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO critiquait vivement la couverture faite par notre rédaction des manifestations de samedi contre l'article 24 du projet de loi sur la sécurité globale.

Dans cet extrait, on peut "... L’article 24 du projet de loi sécurité globale. Il prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l’ordre. Un article liberticide."

"J'ai été choquée et estomaquée quand cette capture m'a été envoyée" précise l'invitée de Jean-Jacques Bourdin après avoir diffusé cet extrait via son téléphone.

Contrairement à ce qu'indique Linda Kebbab, cet extrait est tronqué, et change totalement le sens des propos de notre journaliste. Dans notre reportage diffusé à plusieurs reprises samedi soir, on peut entendre notre journaliste expliquer: "L’article 24 du projet de loi sécurité globale. Il prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l’ordre. Un article liberticide pour de nombreux manifestants", suivi d'un témoignage.

"Pour de nombreux manifestants" modifie donc totalement le sens de l'extrait diffusé par Linda Kebbab, notre journaliste citant les personnes interrogées sur le terrain.

Voici notre reportage complet, tel que diffusé sur notre antenne ce samedi soir:

BFMTV