BFMTV

Dans l'Oise, des chasseurs à courre poursuivent un cerf jusqu'aux abords d'un stade de foot

Chasse à courre (Photo d'illustration)

Chasse à courre (Photo d'illustration) - Lionel BONAVENTURE / AFP

Pour échapper à des chasseurs, un cerf a fui jusqu'au stade de foot de Saint-Sauveur, dans l'Oise, provoquant la colère des opposants à la chasse à la courre.

Ce samedi, à Saint-Sauveur (Oise), des chasseurs à courre et leurs opposants se sont affrontés alors que les premiers poursuivaient un cerf jusqu'aux abords d'un stade de foot, comme le montre une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par l'association Abolissons la Vénerie Aujourd'hui Compiègne (AVA).

Sur celle-ci, on peut comprendre que l'animal, en tentant de s'éloigner des chasseurs, s'est réfugié près du stade de la ville. Les opposants à la chasse à courre étaient également présents pour tenter d'aider le cerf dans sa tentative de fuite. L'un des militants a semble-t-il été mis à terre par un chasseur depuis son cheval. Des insultes ont également été échangées.

Finalement, le cerf s'est donc retrouvé collé aux grilles de l'enceinte du stade. Il a été aidé par les parents des enfants du club de foot local, qui allaient disputer un match. Certains adultes présents ont en effet fait fuir les chiens qui étaient à la poursuite du cerf, comme le rapporte un témoignage récolté par l'AVA: "je déposais mon ado de 13 ans au stade de Saint-Sauveur et, à mon arrivée sur le parking en lisière de forêt, j'ai vu un cerf et les chiens à sa poursuite (...) J'ai commencé à leur hurler dessus pour les faire fuir."

Le débat autour de la dangerosité de la chasse est régulièrement relancé par ses opposants. Dans ce cas, le fait que l'équipage se soit approché d'un lieu occupé par des enfants en a inquiété certains, dont l'entraîneur du club de football:

"Les chiens ont été très gentils et ont été écartés par les parents, a-t-il expliqué à l'AVA. Mais les gens qui suivaient la chasse à courre roulaient à vive allure alors que des jeunes étaient à vélo sur la route communale. Tous mes joueurs étaient au vestiaire. Étant éducateur, j'ai pensé à leur sécurité avant tout."

Les chasseurs affirment être "restés en forêt"

L'AVA accuse également les chasseurs d'avoir violé un arrêté de la commune qui interdit la pratique de la chasse à courre "dans les zones urbaines" de la commune. Interrogé par nos confrères d'Oise Hebdo, Alain Drach, le responsable de l’équipage de chasse s'en est défendu: "Nous sommes restés en forêt", a-t-il estimé, en précisant que "dès que nous nous sommes approchés du stade, nous avons récupéré nos chiens".

Au contraire, il accuse les militants d'AVA d'avoir dirigé le cerf vers la ville: "Ils ont tenté de rabattre le cerf vers Saint-Sauveur avec leurs cris. Et je ne voulais pas prendre un cerf dans le village."

En septembre 2020, un cerf s'était réfugié près du centre-ville de Compiègne après une chasse à courre.

Martin Fort