BFMTV

Les plus beaux villages du Luberon

Roussillon

Roussillon - Decar66/Flickr

Le Luberon compte parmi les plus beaux villages du pays.

A la frontière du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence, le parc naturel régional du Luberon égrène ses villages perchés plus charmants les uns que les autres. Ce massif montagneux, qui comprend le Luberon oriental, le Grand Luberon et le Petit Luberon, abrite un patrimoine architectural et paysager d’une incroyable beauté et rassemble cinq villages classés parmi les plus beaux villages de France.

> Gordes

Le village de Gordes
Le village de Gordes © Laurent Sartorio/Pixabay

Star incontesté du Luberon, Gordes se distingue à l’horizon avec son imposant château dont la construction a débuté au XIe siècle. Perché sur son rocher, baigné par cette chaude lumière typique de la Provence, le village a longtemps été une source d’inspiration pour de nombreux peintres et photographes, à l’instar de Marc Chagall, Victor Vasarely et Willy Ronis.

Ses murs en pierre sèche, ses ruelles pavées abruptes, sa place ombragée, son église romane et sa forteresse ont contribué à sa renommée touristique. A ne pas manquer dans les environs: l’abbaye de Sénanque, un monastère cistercien fondé en 1148 et situé au coeur de la vallée de la Sénancole, et le village des bories, un musée en plein air qui regroupe une vingtaine de maisonnettes en pierre sèche caractéristiques de la région.

> Roussillon

Roussillon
Roussillon © Decar66/Flickr

Niché au cœur de l’un des plus grands gisements d’ocre du monde, Roussillon est un village magique, un feu d'artifice de couleurs et de lumières éblouissantes. Développée par Jean-Étienne Astier à la fin du XVIIIème siècle, l’exploitation de ce précieux pigment a longtemps contribué à l’essor du bourg, connu pour ses nombreuses carrières dont certaines sont encore visibles aujourd’hui en arpentant le sentier des ocres.

Si les usines ont cessé leur activité dans les années 1960, la plus emblématique d’entre elles, l’usine Mathieu, a depuis été reconvertie en un Conservatoire des ocres. Le lieu idéal pour tout apprendre de cette roche utilisée en peinture, pour l’industrie textile ou l’alimentation. Poursuivez votre visite en allant vous promener au Colorado provençal de Rustrel, qui s’étend sur plus de 30 hectares. Un site unique au monde.

> Ansouis

Ansouis
Ansouis © Decar66/Flickr

Dominé par son château médiéval, le village vigneron d’Ansouis surplombe la plaine de la Durance et recèle un patrimoine historique particulièrement riche. Construite à partir du Xe siècle, sa forteresse, qui a fait l’objet de nombreux réaménagements au cours de la Renaissance, est aujourd’hui une propriété privée qui se visite d’avril à octobre.

Dans ses ruelles escarpées, le long de ses imposants murs d’enceinte, devant ses sublimes fontaines en pierre, vous ressentirez l’âme authentique de la Provence. Les amateurs de vin pourront faire une halte au Musée des arts et des métiers du vin du Château de Turcan qui abrite une impressionnante collection d’objets et outils historiques utilisés pour la vinification depuis le Moyen-Âge.

> Lourmarin

Lourmarin
Lourmarin © ArjenW/Creative Commons

Albert Camus, Henri Bosco, Winston Churchill… tous ont séjourné à Lourmarin, un village médiéval entouré d’oliviers et d’arbres fruitiers, perché lui aussi sur une (petite) colline. Première forteresse de la région à avoir été réaménagée à la Renaissance, le château de Lourmarin dispose d’appartements magnifiquement meublés et d’un escalier à double torsade qui font de ce village un lieu incontournable à visiter.

Son magnifique beffroi, son temple protestant et son église romane superbement restaurée témoignent de la riche histoire de Lourmarin. Une histoire encore vivante, alimentée par les nombreuses manifestations culturelles qui rythment la vie quotidienne du village. A voir cet été, une exposition de photographies consacrée à l’auteur de La Peste.

> Ménerbes

Ménerbes
Ménerbes © Decar66/Flickr

Bâti sur un éperon rocheux du Luberon, entre Oppède à l'ouest et Lacoste à l’est, Ménerbes abrite, comme ses voisins, une ancienne forteresse médiévale qui surplombe la plaine. Lieu de villégiature de nombreux artistes, dont le peintre Pablo Picasso, le village séduit par sa lumière délicieuse, ses ruelles pavées, ses places ombragées et sa tradition gastronomique et viticole.

Installé dans l’enceinte de l’Hôtel d’Astier de Montfaucon, construit à partir du XVIIe siècle, la Maison de la Truffe et du Vin permet ainsi aux gourmets de se familiariser avec les délices culinaires de la région. A ne pas manquer également, à quelques kilomètres du village, l'ancien couvent des Carmes de Ménerbes, dit Saint-Hilaire, classé monument historique depuis 1975.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV