BFMTV

Villiers-sur-Marne: les "grands frères" d'un quartier se mobilisent pour faire respecter le confinement

Dans cette commune du Val-de-Marne, trois amis ont décidé de sensibiliser les habitants au confinement. Ils aident également la population en distribuant gratuitement des attestations de déplacement à remplir.

Ils sont trois et patrouillent tous les jours dans les rues de Villiers-sur-Marne pour faire respecter le confinement. Dans cette commune du Val-de-Marne, trois amis, appelés les "grands frères" dans leur ville et bien connus de la population, ont décidé d'aller au contact des habitants pour les inciter à rester chez eux et se protéger du coronavirus.

Toute la journée, ils vont à la rencontre des jeunes sortis prendre l'air dans des parcs ou des personnes hors de chez elles sans attestation dérogatoire de déplacement.

"C'est les premiers jours ensoleillés et on reste enfermé, on n'a pas l'habitude, explique un jeune interpellé par ces 'grands frères'. On est tout le temps dehors."

Pour convaincre la habitants de Villiers-sur-Marne de la nécessité de rester confiné, les trois "grands frères" n'hésitent pas à user de messages humoristiques, diffusés à l'aide de leur mégaphone. Selon eux, il est impératif de faire prendre conscience à la population de la gravité de la situation.

"C'est une pandémie, lance Amadou, l'un des trois amis, au micro de BFMTV. Si une personne est dehors, c'est peut-être dix, voire cent personnes qu'elle va contaminer. Donc c'est important de ne pas rester dehors même s'il fait chaud."

Des distributions d'attestations

Outre la sensibilisation des habitants, Amadou et ses deux compères mènent aussi des actions devant les supermarchés, où ils distribuent des attestations dérogatoires de déplacement vierges qu'ils ont eux-mêmes imprimées. Le but: permettre à des gens qui ne posséderaient pas d'imprimante ou de smartphone de sortir de chez eux dans les règles, en respectant les mesures gouvernementales de confinement.

"Ils ont plus aucune excuse, explique Amadou. Ils la remplissent, ils sortent avec, même si c'est pour acheter une baguette ou faire les courses dans la supérette, ils rentrent chez eux et ils sont contents."

"C'est gentil", confirme une habitante de Villiers-sur-Marne après avoir reçu une attestation de la part des "grands frères". "Sinon on est obligé de l'écrire sur une feuille".

"On n'a plus de dérapage", assure le maire

Les administrés de la commune ne sont pas les seuls à saluer l'initiative des trois jeunes. Son maire, Jacques-Alain Bénisti (Les Républicains), assure que leurs actions auprès de la population porte ses fruits.

"On n'a plus de dérapage. Quelques fois, on les voient (les habitants, NDLR) avec des masques, ils ont vraiment pris conscience de la problématique du covid-19", assure l'édile de Villiers-sur-Marne.

Dans le même esprit, la mairie prévoit d'organiser d'autres actions de solidarité découlant de celle des "grands frères", cette fois-ci pour aider les personnes âgées de la commune.

Juliette Mitoyen