BFMTV

Vénissieux : un étudiant laissé pour mort pour un code de carte bleue

La police a fait fuir les agresseurs et la victime

La police a fait fuir les agresseurs et la victime - -

Un étudiant a violemment été battu et laissé pour mort vendredi à Vénissieux, près de Lyon, pour avoir refusé de donner le code de sa carte bleue à une bande d'individus. Son pronostic vital est engagé.

Un jeune homme a été retrouvé vendredi matin dans le quartier des Minguettes dans un état très grave.
Selon les premiers éléments de l'enquête et les images de vidéosurveillance, le jeune homme aurait d'abord été agressé à la gare de Vénissieux par un groupe voulant lui dérober sa carte bleue. Il aurait ensuite été conduit dans le quartier des Minguettes où il aurait été violemment battu en vue d'obtenir le code de sa carte. L’envoyé spécial de RMC nous en dit plus sur l’agression : « Le jeune homme, étudiant en BTS, était allé voir un concert derrière le stade Gerland. Il a quitté les lieux en état d’ébriété, vers 3 heures du matin, prend le métro puis tombe sur une bande d’individus en gare de Vénissieux. Après avoir refusé de donner son code, il est roué de coups, et aurait même reçu des coups de marteau, d’après les images de vidéo surveillance. Prévenue, la police a fait fuir les agresseurs et la victime. Le jeune est retrouvé à 4 heures du matin à plus de deux kilomètres de là ».

« Une ou deux heures de plus, il serait mort »

Ryad habite le quartier des Minguettes à Vénissieux. Il a découvert le corps du jeune homme alors qu'il sortait de chez lui, tôt vendredi matin. « J’allais au travail, j’ai vu une personne par terre, j’ai vu qu’elle était amochée, il y avait beaucoup de sang, une trainée de sang, comme si elle avait été traînée et laissée là. J’ai vite appelé les pompiers, une ou deux heures de plus, il serait mort ».

La Rédaction avec A. Perrin