BFMTV

Un Français condamné en Italie pour avoir pris deux sans-papiers en covoiturage jusqu'à Rome

-

- - -

Le jeune homme et sa compagne souhaitaient réduire le coût de leur voyage jusqu'à Rome en proposant un covoiturage.

Un Français a été condamné le 11 août dernier en Italie à neuf mois de prison et 24.000 euros d'amende, le tout avec sursis, après avoir pris en covoiturage deux sans-papiers pour un voyage jusqu'à Rome, selon Franceinfo

Andrea et Charlène, un couple franco-italien originaires d'Ile-de-France, souhaitent se rendre en vacances à Rome. Pour limiter le coût de leur voyage, ils décident de s'inscrire sur Blablacar, la plateforme de covoiturage. Le jour du départ, le 10 août dernier, ils partent, direction Rome, avec deux individus. 

Neuf mois de prison et 24.000 euros d'amende avec sursis

Le trajet se passe sans encombre jusqu'à la frontière italienne. Des policiers procèdent alors au contrôle des documents d'identité. C'est à ce moment que la situation dégénère. 

"Ils ont vu qu'il y avait un des passagers qui faisait mine de chercher sa carte d'identité et qu'il ne la trouvait pas, ils l'ont conduit au poste de police pour vérifier son identité", raconte Charlène à Franceinfo. "Il s'est avéré que les deux passagers essayaient de rentrer clandestinement en Italie. Ils étaient sans papiers."

Andrea est arrêté le jour même et jugé dès le lendemain en comparution immédiate. Reconnu coupable d'aide à l'entrée illégale sur le sol italien, il est condamné à neuf mois de prison et 24.000 euros d'amende avec sursis. 

A l'inscription, Charlène assure qu'à aucun moment la plateforme n'avait demandé de papiers d'identité. Contacté par Franceinfo, Blablacar rappelle que, lorsqu'une annonce est publiée pour un trajet transfrontalier, un message rappelle au conducteur du véhicule qu'il doit s'assurer de l'identité des passagers.

Cy.C