BFMTV

Un enfant malade, enlevé en Grande-Bretagne, activement recherché en France

Le petit Ashya, 5 ans, est activement recherché. Sans soins quotidiens, il est en danger de mort.

Le petit Ashya, 5 ans, est activement recherché. Sans soins quotidiens, il est en danger de mort. - BFMTV

Le petit Ashya est en danger de mort s'il reste sans soins. Ses parents, Témoins de Jéhovah, l'ont retiré jeudi soir de l'hôpital où il était soigné et ont gagné la France. Face à l'urgence, Interpol a diffusé une "alerte mondiale".

Un enfant de cinq ans, atteint d'une tumeur au cerveau, est activement recherché en France et dans le monde entier. Ses parents, un couple d'Anglais, l'ont enlevé dans l'hôpital britannique où il était soigné et sont arrivés sur le sol français jeudi soir. Ce vendredi, Interpol a lancé une "alerte mondiale" pour retrouver au plus vite le petit Ashya, en danger de mort s'il reste sans soins.

Le procureur de Cherbourg, Eric Bouillard, parle d'un "enlèvement", "compte tenu des circonstances du départ de l'hôpital dénoncées par les Britanniques". Le magistrat insiste sur le fait que si l'enfant ne reçoit pas de traitement dans les heures qui viennent, il risque de mourir.

La vie d'Ashya, 5 ans, dépend en effet d'une "sonde", par laquelle il doit recevoir un "traitement médical approprié", a précisé Chris Shead, un porte-parole de la police britannique. Or sa batterie devait "se vider dans la journée" de vendredi. Le garçon est en chaise roulante et ne peut communiquer.

Appel à témoins

Les autorités françaises et britanniques ont donc lancé vendredi un appel à témoins pour retrouver l'enfant et sa famille. Les deux parents, Brett et Naghemeh King, 51 et 45 ans, circulent dans un monospace Hyundai gris immatriculé KP60HWK avec le volant à droite. Ils sont arrivés à 20 heures jeudi par ferry à Cherbourg, dans la Manche, avec le petit Ashya et ses six frères et soeurs, âgés de 3 à 22 ans. Un numéro vert a été mis en place en France, le 0 800 35 83 35.

Selon la police britannique, c'est vers 14 heures locales jeudi (15 heures françaises) que les parents d'Ashya, Témoins de Jéhovah, ont enlevé leur enfant hospitalisé à Southampton, dans le sud de l'Angleterre. L'hôpital a précisé que le petit Ashya avait été autorisé à quitter sa chambre sous la surveillance de ses parents, mais que le personnel avait fini par donner l'alerte lorsque la longueur de leur absence "a commencé à les inquiéter".

M. T. avec AFP