BFMTV

Seine-Saint-Denis: des Roms expulsés d'une maison et d'un terrain

BFMTV

La police a expulsé mardi matin une centaine de Roms, dont des enfants scolarisés, d'un pavillon et d'un terrain qu'ils occupaient à Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis.

Soixante-cinq adultes et une vingtaine d'enfants vivaient dans la maison et dans des cabanes construites sur le terrain attenant, tous deux propriétés de la mairie selon la préfecture, qui rappelle que cette évacuation fait suite à une décision de justice. Une partie d'entre eux s'y étaient installés après l'incendie qui avait ravagé leur bidonville à la mi-août, selon Didier Cusserne, du collectif Convivances de soutien aux Roms dans la commune. "Les gens nous disent que les policiers ne les laissent pas récupérer leurs affaires", a-t-il déploré.

Quatre enfants vivant sur place étaient à l'école primaire mardi matin et un garçon va au collège, a précisé Bernard Tricard, un autre militant du collectif, qui a entrepris des démarches pour scolariser d'autres enfants. Sept enfants avaient été inscrits dans une école primaire de la commune en janvier avec le soutien de l'Education et contre l'avis du maire, qui dénonçait une "initiative pas réglementaire".

A. G. avec AFP