BFMTV

Plomb à Notre-Dame: le parvis en cours de décontamination, sa réouverture prévue en fin de semaine

Le maire du 4e arrondissement de Paris espère une réouverture du parvis de Notre-Dame "en fin de semaine", après des opérations de dépollution au plomb. Des analyses sont toujours en cours auprès des riverains.

Près de deux mois après l'incendie de Notre-Dame, le parvis de la cathédrale devrait de nouveau être accessible.

"Si tout se passe bien, le parvis devrait rouvrir en fin de semaine", confirme ce lundi sur BFM Paris le maire du 4e arrondissement, Ariel Weil.

Depuis l'incendie, le parvis était resté fermé notamment en raison de la présence de plomb au sol, issu de la toiture, partie en fumée. "Il y avait des concentrations de plomb importantes dans certains endroits du parvis, notamment sur les jardinières qui sont latérales", précise Ariel Weil.

Les opérations de décontamination ont débuté confirme l'élu et devraient s'achever "d'ici quelques jours, le temps de faire une vérification avec les services de l'Etat". Si la préfecture donne son feu vert après ces vérifications, le parvis pourra rouvrir. Voulu par le recteur de la cathédrale, un lieu de recueillement devrait voir le jour sur le parvis, une fois sa réouverture effective. Il devrait s'agir d'un "sanctuaire marial organisé autour d'une reproduction de la statue de la Vierge du pilier destiné à accueillir fidèles et visiteurs". 

Les analyses des riverains "pas trop préoccupantes"

Les autorités restent toutefois vigilantes sur la présence de plomb dans le voisinage, après la détection d'un fort taux de plomb dans le sang d'un enfant. Les riverains ont été invités à consulter leur médecin et si besoin à effectuer une plombémie.

"On a des plombémies, des analyses de sang pour la présence de plomb qui commencent à arriver. Dans l'ensemble, elles ne sont pas trop préoccupantes, mais il a ce cas (de fort taux de plomb pour un enfant, ndlr), il y en a d'autres qui sont proches. On suit ça, c'est sans doute pour moi le dossier le plus important", insiste Ariel Weil. 

Un chantier visible?

Sur la tenue du chantier, le maire du 4e arrondissement, qui craignait une "bunkérisation" du quartier, se réjouit par ailleurs que les palissades de chantier tout autour de la cathédrale soient finalement moins hautes que prévues.

Une fois le parvis rouvert, les visiteurs pourront faire le tour de la cathédrale. Le maire de l'arrondissement demande maintenant à ce que des "percées" soient réalisées dans les barrières, pour permettre aux touristes et Parisiens de suivre l'évolution du chantier.

Carole Blanchard