BFMTV

Piétonnisation de la Presqu'île à Lyon: comment va fonctionner cette expérimentation

Samedi, une grande partie de la Presqu'île sera accessible uniquement aux piétons. La métropole a décidé d'expérimenter ce dispositif pendant trois samedis.

Laissez votre voiture au parking samedi si vous comptez vous rendre sur la Presqu'île samedi. Le quartier va être en grande partie piétonnisée toute la journée. L'expérimentation, décidée par la métropole de Lyon, se déroulera de 11h à 20h.

Des pentes de la Croix-Rousse jusqu'à Bellecour

De la place Bellecour jusqu'à la rue Leynaud, aucune voiture ne pourra circuler dans ce périmètre. Le bas des pentes de la Croix-Rousse ainsi que la place de la Comédie, initialement exclue de l'expérimentation, ont été ajouté à la suite d'une réunion publique le 9 juillet dernier. Le périmètre s'étend de quai à quai, sans que ceux-ci ne soient concernés par l'interdiction de circulation.

Pour permettre la traversée Rhône-Saône, trois rues resteront ouvertes: il s'agit des rues de Barre, Grenette et Constantine. Les parkings dans le périmètre de l'expérimentation sont aussi accessibles.

Un dispositif de filtrage sera mis en place aux points d'entrées et de sorties du périmètre.

Des véhicules autorisés à circuler

Si la priorité est donnée aux piétons samedi, certains véhicules seront autorisés à circuler dans le périmètre. C'est le cas notamment des bus TCL, qui auront pour consigne de ne pas dépasser les 20 km/h. Les services de secours et de police pourront aussi circuler.

Autres usagers autorisés à accéder au périmètre: les habitants du quartier ou les automobilistes disposant d'un garage, les livreurs, les VTC et taxis, les transports de fond, les professionnels de santé, les voitures en auto partage ainsi que les clients des hôtels et les véhicules de déménagements. La vitesse limite pour tous ces véhicules sera de 5km/h.

Une deuxième phase d'expérimentation à la fin de l'année

La piétonnisation de la Presqu'île sera reconduite deux samedis en octobre: le 12 et le 26. A chaque fois, une enquête sera menée auprès de 800 personnes pour mesurer la perception de cette mesure. Un premier bilan sera ensuite tiré qui permettra de déterminer le périmètre et les dates de la seconde phase d'expérimentation.

Cette deuxième étape doit avoir lieu en novembre et décembre 2019. Au terme de celle-ci, un bilan général sera tiré pour envisager la mise en place pérenne de la piétonnisation de la Presqu'île.

Benjamin Rieth