BFMTV

Pendant France-Argentine, les Parisiens ont arrêté de consommer de l'eau

La consommation d'eau a chuté à Paris pendant le match France-Argentine samedi dernier.

La consommation d'eau a chuté à Paris pendant le match France-Argentine samedi dernier. - Jacques Demarthon - AFP

Pendant le match France-Argentine samedi dernier, la consommation d'eau enregistrée par Eau de Paris a largement chuté. Preuve que de nombreux Parisiens étaient devant leur télévision.

"A Eau de Paris, nous savons quand les Parisiens se passionnent pour un événement". Sur les réseaux sociaux, l'opérateur chargé de la gestion de l'eau potable à Paris a publié un graphique très révélateur du comportement des Parisiens. Il montre la courbe de consommation d'eau enregistrée tout au long de la journée du 30 juin, jour de match entre la France et l'Argentine avec des changements notables à partir du coup d'envoi. 

"La courbe de consommation instantanée du 30 juin dernier (comparée à une courbe classique de consommation) met en évidence que ce jour-là, les Parisiens étaient devant un écran de télévision", souligne Eau de Paris. 

Dès le début du match, la courbe de consommation d'eau s'effondre par rapport à la tendance d'un jour normal. La courbe connaît ensuite un sursaut à la mi-temps et à la fin du match.

La pause pipi à la mi-temps

De là à penser que les Parisiens ont préféré la pinte de bière au verre d'eau fraîche pendant le match... il n'y a qu'un pas. Ces chiffres montrent surtout qu'ils étaient trop occupés durant le match pour se consacrer à des activités impliquant une consommation d'eau et laissent aussi penser qu'ils ont attendu la mi-temps pour se rendre aux toilettes, d'où le bref pic au bout de 45 minutes.

Un phénomène qui s'observe aussi dans d'autres grandes compétitions sportives, comme le Super Bowl aux Etats-Unis. En 2011, alors que le match se tenait à Miami, les autorités avaient même lancé un appel aux supporters, leur demandant d'éviter la pause-pipi à la mi-temps, pour éviter de saturer les égouts

C. B