BFMTV

Paris: 51 agressions contre les sapeurs-pompiers lors des manifestations des gilets jaunes

51 agressions contre les sapeurs-pompiers ont été recensées dans la capitale lors des quatre week-ends de manifestations des gilets jaunes émaillées de violence. Sur l'année, le nombre d'agressions des hommes du feu a explosé à Paris et en petite couronne.

L'heure est au bilan pour les sapeurs-pompiers de Paris qui ont été mis à rude épreuve ces dernières semaines. Au total, 600 hommes et 100 engins ont été mobilisés lors des quatre week-ends de mobilisation des gilets jaunes dans la capitale entre le 17 novembre et le 8 décembre.

Au cours de ces manifestations émaillées de violences, 51 agressions contre les sapeurs-pompiers et leur matériel ont été recensées dans la capitale. Par ailleurs, les soldats du feu ont dû éteindre 249 incendies et s'occuper de 133 blessés dont 2 graves le 1er décembre. Une semaine plus tard, 184 incendies ainsi que 95 blessés légers ont été comptabilisés par la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Des agressions en forte hausse

Sur l'année, les chiffres sont loin d'être rassurants. À Paris et en petite couronne, 293 pompiers ont été agressés sur les 11 premiers mois de l'année, contre 198 sur toute l'année 2017, toujours selon la BSPP. 

"Ces agressions sont d'autant plus inacceptables qu'elles peuvent mettre en danger les vies des personnes que les pompiers viennent secourir", souligne le capitaine Guillaume Fresse, de la BSPP. "Les hausses significatives de ces dernières années sont notamment le fait de personnes en détresse sociale, fortement alcoolisées ou sous l'emprise de stupéfiants", explique-t-il.

Paul Louis avec BFM Paris