BFMTV

Municipales à Paris: les transports gratuits pour les moins de 18 ans coûteraient 40 millions d’euros

Le premier adjoint à la maire souligne que cette mesure, si elle est mise en place, ne "coûtera pas plus cher" que le système actuel.

Invité sur le plateau de BFM Paris à l'occasion de l'émission Capitale 2020, le premier adjoint de la maire Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, est revenu sur la proposition de la maire de gratuité des transports en commun pour les mineurs.

"Ça coûte environ 40 millions d'euros", a-t-il annoncé.

Le coût exact reste à définir.

"Ca dépend de deux choses: le prix auquel nous achèterons cette prestation à Ile-de-France mobilités, et deuxièmement, cela dépend du taux de recours, c'est-à-dire de combien de jeunes l'utiliseront".

"Ça ne coûtera pas plus cher"

Mais le premier adjoint à la maire souligne que cette mesure ne "coûtera pas plus cher."

"Le système mis en place est aujourd'hui imparfait: il faut l'avance de frais et il est tarifé au prix d'une carte imagine R: on facture d'une certaine manière autant un jeune de trois ans qu'un jeune de 20 ans qui se balade en permanence. Or, Ile-de-France mobilités, va, grâce à la modernisation de son système de tarification, permettre a la Ville de financer les transports pour les petits parisiens mais de façon plus proche de la situation réelle."

Ce système devrait donc éviter aux jeunes et aux parents de faire l'avance des frais, la gratuité serait automatique.

Alexandra Jaegy