BFMTV

Migrants à Calais: une "tache de honte sur le bilan de la gauche", dénoncent les Jeunes socialistes

-

- - Des policiers surveillent des migrants à Calais, le 1er juin 2017 - PHILIPPE HUGUEN, AFP

Le mouvement des Jeunes socialistes alerte sur la situation des migrants à Calais, dénonçant notamment "les entraves faites aux associations".

Le mouvement des Jeunes socialistes a alerté jeudi sur la situation des migrants à Calais, parlant d'"une tache de honte sur le bilan de la gauche au pouvoir" et appelant l'actuel gouvernement d'Edouard Philippe à "agir sans plus tarder".

"Les Jeunes socialistes demandent que cessent les entraves faites aux associations, que l'ensemble des individus présents sur place puissent accéder à l'eau, à la nourriture, à des soins, à un accompagnement et un soutien dans les démarches qu'ils souhaitent entreprendre", appelle le mouvement dans un communiqué, rejoignant les dénonciations du Défenseur des droits Jacques Toubon et des associations d'aide aux migrants. 

Emmanuel Macron appelé à jouer "son rôle"

"Cette situation ressemble à celle d'un pays dirigé par l'extrême droite la plus radicale. Elle est une tache de honte sur le bilan de la gauche au pouvoir et fait peser désormais une ardente obligation sur le nouveau gouvernement qui doit agir sans plus tarder", dénoncent les Jeunes socialistes. 

Ils exhortent le président de la République, Emmanuel Macron, à jouer "son rôle", "pour que la puissance publique (...) se montre digne du pays des droits de l'Homme que la France prétend être, en rupture avec l'orientation définie par le nouveau ministre de l'Intérieur", Gérard Collomb, issu du PS. 

G.D. avec AFP