BFMTV

Mariage homo: une majorité de Français contre l'abrogation de la loi

Mariage gay: une majorité de Français ne veut pas d'une abrogation

Mariage gay: une majorité de Français ne veut pas d'une abrogation - -

SONDAGE BFMTV - Une partie de la droite a promis, si elle revenait au pouvoir, d'abroger la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Mais, les Français le souhaitent-ils?

Alors que la loi ouvrant la possibilité aux couples de même sexe de se marier et d'adopter vient d'être promulguée, des élus de l'UMP et du Front national évoquent déjà la possibilité de l'abroger. Mais qu'en pensent les Français? Selon notre sondage CSA, une majorité des Français est contre l'abrogation de cette loi.

52% des Français opposés à l'abrogation

La question posée était la suivante: "Vous, personnellement, souhaitez-vous que l'opposition de droite abroge la loi accordant aux couples de même sexe le droit de se marier et d'adopter si elle revient au pouvoir?" 52% des Français répondent "non", contre 38% de "oui".

Près de 6 jeunes sur 10 opposés à l'abrogation

Alors que le refus de toute abrogation future voit une quasi-égalité entre les hommes (53%) et les femmes (52%), l'écart se creuse au fur et à mesure de l'avancée en âge. Ainsi, 58% des 18-24 ans réfutent toute idée d'abrogation, alors qu'une très courte majorité relative de 43% envisage de revenir sur la loi chez les 65 ans et plus.

Un clivage gauche-droite très marqué

Plus de 8 personnes sur 10, qui se définissent proche de la gauche (Front de gauche, Parti socialiste et EELV) réfutent toute possibilité future d'abroger la loi.

À droite, à l'exception notable de l'UDI, dont les sympathisants se disent à 54% contre l'abrogation, plus de 6 personnes sur 10 envisagent favorablement une abrogation de la loi.


À LIRE AUSSI:

>> Mariage homo: les maires récalcitrants veulent pouvoir déléguer plus facilement
>> Manif anti-mariage homo: l'UMP en ordre divisé

|||Sondage exclusif CSA pour BFMTV réalisé par Internet les 21 et 22 mai 2013 auprès d'un échantillon national représentatif de 955 personnes.

David Namias