BFMTV

Taubira "accueillie" par des manifestants anti-mariage gay dans l'Orne

Pendant le débat au Parlement, les opposants au mariage homosexuel avaient promis de réserver "des comités d'accueil" aux ministres en déplacement. Une centaine d'entre eux ont manifesté mardi à Condé-sur-Sarthe (Orne) à l'occasion de la venue de la garde des Sceaux Christiane Taubira pour l'inauguration d'un nouveau centre pénitentiaire.

Les manifestants se sont rassemblés aux abords de l'établissement mais ont été maintenus à distance par une compagnie de CRS.

"Quand on est un million deux fois de suite à Paris et qu'on ne nous entend pas on en est rendus à faire ça", a déclaré Christine Poussin, déléguée "Manif pour tous" du département de l'Orne. "On sait que Madame Taubira est favorable à la PMA (procréation médicalement assistée) et vraiment on veut lui redire notre désaccord par notre présence pacifique sur le bord de la route."

Parmi les banderoles déployées, on pouvait lire: "on veut du boulot pas du mariage homo".

Par ailleurs, la police a procédé à l'interpellation de six personnes pour des inscriptions faites sur la route et des jets de fumigènes, dont quatre immédiatement relâchées.

En outre, des croix gammées ont été inscrites sur la mairie de Condé-sur-Sarthe près du centre pénitentiaire, sans que l'on sache si ces faits ont un lien avec la manifestation, selon une source policière. Trois personnes étaient en garde-à-vue pour ces faits, selon la même source.