BFMTV

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

En France, il se vend chaque année 60 millions de brins de muguet. (Photo d'illustration)

En France, il se vend chaque année 60 millions de brins de muguet. (Photo d'illustration) - AFP

Chaque année, il se vend 60 millions de brins de muguet en France, soit près d'un brin par Français. Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai? Quel lien avec la Fête du travail? Zoom sur cette tradition séculaire.

En ce premier mai, les petites clochettes blanches sont bien au rendez-vous. Il se vend chaque année 60 millions de brins de muguet, soit environ un brin par Français. Cette tradition séculaire ne se dément pas, mais au fait: où puise-t-elle ses origines? Et quel est son rapport avec la Fête du travail?

> Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

Au Moyen-Age, on offrait du muguet en signe d'amour. La tradition d'en offrir le 1er mai remonterait à la Renaissance, précise le site de la ville de Paris. En 1560, le roi Charles IX, en visite dans la Drôme, se serait vu offrir un brin de muguet par le chevalier Louis de Girard de Maisonforte. Ravi, le roi aurait perpétué ce geste, offrant du muguet aux dames de la cour à chaque printemps en guise de porte-bonheur, puis aurait étendu cette tradition à l'ensemble du royaume.

> Quel lien avec la Fête du travail?

Aucun. La tradition de la Fête du travail a été reprise par les syndicats ouvriers, en mémoire du 1er mai 1886, lorsque les syndicats américains se soulevèrent pour réclamer la journée de huit heures de travail. A Chicago, la grève se termina dans un bain de sang, avec le Massacre de Haymarket Square. En France, les manifestants du premier mai prirent l'habitude de défiler avec du muguet à la boutonnière.

> Qui peut vendre du muguet?

La vente sur la voie publique, appelée vente au déballage, est soumise à l'autorisation du maire. Il existe une seule exception à cette règle selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF): la vente du muguet sur la voie publique, tolérée le 1er mai. Associations, syndicats, partis politiques ou encore particuliers, tout le monde a le droit de vendre quelques brins sur la voie publique ce jour-là.

C. P.