BFMTV
Manifestations

Les buralistes français manifestent aux frontières

Des buralistes français ont bloqué le pont de l'Europe reliant Strasbourg à l'Allemagne (photo) et organisé des opérations "escargot" dans le Sud-Ouest pour dénoncer l'augmentation du prix des cigarettes et la menace de libéralisation européenne du transp

Des buralistes français ont bloqué le pont de l'Europe reliant Strasbourg à l'Allemagne (photo) et organisé des opérations "escargot" dans le Sud-Ouest pour dénoncer l'augmentation du prix des cigarettes et la menace de libéralisation européenne du transp - -

STRASBOURG/TOULOUSE (Reuters) - Des buralistes français ont bloqué le pont de l'Europe reliant Strasbourg à l'Allemagne et organisé des opérations...

STRASBOURG/TOULOUSE (Reuters) - Des buralistes français ont bloqué le pont de l'Europe reliant Strasbourg à l'Allemagne et organisé des opérations "escargot" dans le Sud-Ouest pour dénoncer l'augmentation du prix des cigarettes et la menace de libéralisation européenne du transport de tabac.

Les buralistes d'Alsace et de Lorraine ont installé un barrage filtrant sur le pont reliant Strasbourg à la ville allemande de Kehl, tandis que des centaines de leurs confrères perturbaient le trafic routier près de la frontière espagnole.

Les manifestants veulent notamment inciter les députés à suivre l'avis de la commission des finances du Palais-Bourbon qui a refusé de lever la limitation du nombre de cigarettes pouvant être rapportées des pays voisins.

Cette quantité est aujourd'hui limitée à cinq cartouches, ce qui constitue, selon la Commission européenne, une entrave à la liberté de circulation des marchandises.

"Le tabac, ce n'est pas une plaque de chocolat, ce n'est pas un paquet de biscuits, c'est un produit à 85% de taxes sur lequel il y a marqué 'ça tue'", a dit à Reuters le président de la Fédération d'Alsace-Lorraine des buralistes, Norbert Chary, qui exerce près de la frontière luxembourgeoise.

"On nous parle du couple franco-allemand, alors qu'ils se mettent d'accord sur les prix!", a ajouté Nicole Kadjou, présidente des débitants de tabac du Bas-Rhin.

Le paquet de cigarettes le plus vendu en France est environ 70 centimes moins cher en Allemagne et 1,70 euro au Luxembourg.

Sur les routes du Sud-Ouest, "nous avons inspecté, sans provoquer d'incidents, le coffre de plusieurs dizaines d'automobilistes revenant d'Espagne. A chaque fois, nous avons trouvé en moyenne une dizaine de cartouches de cigarettes", a dit à Reuters le président de la Chambre syndicale des buralistes en Midi-Pyrénées, Gérard Vidal.

"Nous avons organisé ces actions dans les Pyrénées-Orientales, les Pyrénées-Atlantiques, en Ariège et en Haute-Garonne. Pour la seule Haute Garonne, 1.500 automobilistes reviennent d'Espagne chaque jour, ce qui fait donc 15.000 cartouches par jour" a-t-il ajouté.

Gérard Vidal a déclaré que les buralistes recommenceraient ce type d'opérations chaque dimanche jusqu'à être écoutés par les députés, qui doivent s'exprimer sur le sujet le 8 décembre.

Les buralistes contestent aussi les hausses de prix à répétition qui menacent, selon eux, leur profession et demandent au gouvernement de geler les prix des tabacs.

La commission des finances de l'Assemblée nationale a adopté la semaine dernière le principe d'une hausse de 4% qui s'ajouterait aux 6% d'augmentation effectifs depuis début novembre.

Gilbert Reilhac à Strasbourg et Nicolas Fichot à Toulouse, édité par Jean-Baptiste Vey