BFMTV

La CGT dénonce "le peu de moyens mis en place" pour sécuriser les défilés

BFMTV

La CGT a dénoncé ce dimanche "le peu de moyens mis en place par les pouvoirs publics pour sécuriser les manifestations" du 1er mai, qui ont réuni "des dizaines de milliers" de personnes dans le pays.

"Malgré la répression accrue visant essentiellement les militants, et le peu de moyens mis en place par les pouvoirs publics pour sécuriser les manifestations, (de) multiples et différentes initiatives ont été organisées pour célébrer cette journée dédiée aux droits des travailleurs du monde entier", a déclaré la centrale dans un communiqué.

"Nous étions des dizaines de milliers à manifester pour exiger des droits nouveaux, une politique de reconquête industrielle et de développement des services publics, l'augmentation des salaires, pensions et minima sociaux, un code du travail digne du 21ème siècle et une protection sociale à la hauteur des besoins", a-t-elle indiqué.

"Nous étions aussi, à nouveau, ensemble pour réaffirmer notre opposition au projet de loi proposé par le gouvernement sur le code du travail", ajoute la CGT dans ce communiqué en concluant: "Assurément, ce mois de mai sera un mois de luttes pour protester contre les régressions sociales (...)".

C.L avec AFP