BFMTV

Grève des taxis: des chauffeurs accusés de violences

L'A1 a été très ralentie lundi dans la matinée.

L'A1 a été très ralentie lundi dans la matinée. - -

Des chauffeurs non-grévistes et des véhicules de tourisme avec chauffeur auraient été victimes de jets de pierres et d’œufs lundi matin.

La grève des taxis qui a débuté lundi à 6 heures du matin connaît déjà ses premiers débordements. Dans la matinée, certains chauffeurs s'en seraient pris à une voiture de tourisme avec chauffeur, type de véhicule qui cristallise les tensions à l'origine du mouvement social.

C'est une jeune femme sur Twitter qui a raconté l'histoire. "Je viens juste d'être attaquée dans une voiture Über par des taxis grévistes près de l'aéroport de Paris: vitres brisées, pneus crevés, véhicule vandalisé", écrit-elle en anglais. "Les assaillants ont essayé d'ouvrir les portières, mais le valeureux chauffeur a réussi à les esquiver."

Got attacked in an @uber by cab drivers on strike near Paris airport: smashed windows, flat tires, vandalized vehicle and bleeding hands.
— Kat Borlongan (@KatBorlongan) 13 Janvier 2014

Une scène vécue également par un autre internaute, dans un véhicule du même genre.

Attaqué par les taxis parisiens ce matin dans notre @Uber: jet de pierre, vitre arrière brisée, pneu creuvé, crachats pic.twitter.com/N9UMO248Yw
— Renaud Visage (@renaudvisage) 13 Janvier 2014

Selon notre envoyée spéciale Mélanie Vecchio, certains taxis et mototaxis non grévistes ont également été victimes de jets d'oeufs de la part de leurs collègues quand ils tentaient de charger des clients à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Des faits similaires ont été rapportés par un internaute sur Twitter.

Mon #taxi attaqué à coups de pierres et d'oeufs sur la A1 par ses confrères. Presque perte de contrôle à 100kh, carrosserie cabossée. #VTC
— Jerome Gouvernel (@JeromeGouvernel) 13 Janvier 2014

Un journaliste du Parisien a par ailleurs indiqué avoir vu des taxis lancer des pierres sur les non-grévistes qui roulaient sur l'autoroute A1.

Sur A1, chauffeurs de taxi en grève jettent des pierres sur les taxis non gréviste qui passent sur l'autre voie. Classe et pas dangereux.
— Florent Hélaine (@flohelaine) 13 Janvier 2014

Jointe par BFMTV.com, la préfecture de police de Paris assure n'avoir "aucune remontée particulière de violences" pour le moment.

Alexandra Gonzalez