BFMTV

Affaire Méric: la préfecture veut interdire deux manifestations

BFMTV

La préfecture de Paris a lancé une procédure d'interdiction de deux manifestations prévues pour le samedi 14 septembre, après la mort de Clément Méric, militant anti fasciste tué en juin à Paris.

Un premier rassemblement prévu par le Collectif de défense des libertés publiques, un mouvement proche de la mouvance identitaire, devrait être interdit, selon Europe 1. Il était organisé en soutien à Esteban Morillo, principal suspect dans la mort du jeune étudiant.

La contre-manifestation des militants anti-fasciste pourrait également être interdite, indique France Inter, la Préfecture craignant des troubles à l'ordre public.

Deux militants d'extrême droite, Estban Morillo et Samuel Dufour, sont se trouvent toujours en détention provisoire, mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

D. N. avec AFP