BFMTV

"Mamie Loto": six mois de prison avec sursis requis

Yvette Bert, dite "Mamie Yvette" ou "Mamie loto", risque la prison pour avoir organisé plus de 160 lotos.

Yvette Bert, dite "Mamie Yvette" ou "Mamie loto", risque la prison pour avoir organisé plus de 160 lotos. - Philippe Huguen - AFP

Yvette Bert, 76 ans, est poursuivie pour avoir organisé 169 lotos en un peu plus de 4 ans et pour ne pas avoir acquitté d'impôts sur les 460.743 euros de recettes des jeux.

Une peine de six mois de prison avec sursis a été requise jeudi à Arras contre une retraitée de 76 ans. Surnommée "Mamie Loto", ou "Mamie Yvette", Yvette Bert est poursuivie pour avoir organisé 169 lotos en un peu plus de 4 ans, sans avoir notamment payé d'impôts sur les recettes.

"J'ai bien conscience que Madame Bert a été dépassée par la situation", a déclaré dans son réquisitoire le procureur Adam Chodkiewiez, admettant que celle-ci "ne s'était pas mis beaucoup d'argent dans la poche".

460.743 euros de recettes des lotos

Il a requis comme peine complémentaire "l'interdiction définitive d'exercer une activité sociale en lien avec l'infraction". Le jugement a été mis en délibéré au 6 novembre.

Yvette Bert, qui vit dans une résidence pour personnes âgées à Saint-Omer (Pas-de-Calais), comparaissait pour organisation de loteries prohibées entre janvier 2009 et mai 2013, publicité pour une loterie prohibée et abus de confiance.

Elle est également poursuivie pour infraction fiscale pour ne pas avoir acquitté d'impôts sur les 460.743 euros de recettes des lotos.

M. K. et V.R. avec AFP