BFMTV

Malakoff: jugé pour mauvaise blague au Raid

Façade de l'hôtel de la chaîne B&B où le Raid s'est inutilement déployé mercredi matin, à Malakoff dans les Hauts-de-Seine.

Façade de l'hôtel de la chaîne B&B où le Raid s'est inutilement déployé mercredi matin, à Malakoff dans les Hauts-de-Seine. - Google Street View

Le jeune homme avait fait croire qu'il était retranché armé dans un hôtel. Il sera jugé le 21 novembre devant le tribunal correctionnel.

On ne plaisante pas avec le Raid. Un jeune homme sera jugé le 21 novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir fait croire qu'il était retranché et armé dans un hôtel de Malakoff, dans les Hauts-de-Seine.

Originaire de la région parisienne, le jeune homme de 20 ans est poursuivi pour "dénonciation mensongère ayant entraîné des recherches inutiles".

Mercredi matin, la police avait reçu l'appel d'un homme prétendant s'être retranché dans une chambre de l'établissement B&B Hôtels, armé d'un couteau et d'une arme à feu. II avait affirmé avoir blessé sa femme et menacé de tirer sur la police dans le cas où celle-ci intervenait. 

Une intervention de 3 heures

Son coup de fil avait entraîné un impressionnant déploiement policier, mobilisant notamment le Raid pendant près de trois heures. Les 322 clients avaient été évacués et toutes les chambres fouillées. En vain.

Les enquêteurs étaient donc remontés jusqu'à ce suspect par le biais de son téléphone portable. Ils l'ont interpellé jeudi à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne... dans un autre hôtel de la chaîne B&B Hôtels.

M. T. avec AFP