BFMTV

Rosny-sous-Bois: six immeubles évacués pour risque d’effondrement

Les six bâtiments sont menacés d'effondrement

Les six bâtiments sont menacés d'effondrement - Google Map

Une centaine d'habitants de Rosny-sous-Bois sont invités à évacuer leurs logements en raison d'un risque d'effondrement. Le maire de la commune en appelle à la "solidarité de tous les bailleurs d'Ile-de-France" pour les reloger.

Le maire de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Claude Capillon, lance un appel à la solidarité. Ce jeudi, il a pris un arrêté de péril imminent pour évacuer les occupants d’une copropriété regroupant six immeubles des années 1920 menaçant de s’effondrer.

"Le rapport en date du 19 novembre 2018 de l’expert judiciaire, nommé par la Présidente du Tribunal Administratif de Montreuil, préconise aux propriétaires occupants et locataires de quitter les lieux sous 24h face aux risques d’effondrement des six bâtiments qui composent la résidence", explique un communiqué de la ville.

De son côté, le maire assure que sa "principale préoccupation est de garantir la sécurité des habitants mais aussi que cette opération d’envergure concernant plus de cent personnes soit menée de la façon la plus exemplaire".

Appel à la solidarité des bailleurs 

Dans ces conditions, les locataires sont priés de se tourner vers leurs propriétaires qui doivent les reloger. Néanmoins, c’est à la ville de Rosny-sous-Bois d’assurer le relogement si les propriétaires ne sont pas en mesure de le faire. Ainsi, Claude Capillon en appelle "à la solidarité des bailleurs de toute la région Ile-de-France pour l’aider à trouver des solutions durables pour ces familles dans la détresse".

En attendant, les familles seront provisoirement hébergées à l'hôtel, tandis que les hommes seuls pourront se rendre dans les vestiaires d'un gymnase, a indiqué la municipalité. 

Une permanence d’accueil a également été mise en place dès ce jeudi afin que les personnes à reloger puissent rencontrer les "professionnels qui apporteront toute l’information et le soutien dont ils ont besoin", précise le communiqué.

Paul Louis