BFMTV

LES AUTO-ÉCOLES DANS LE VISEUR DU GOUVERNEMENT

-

- - -

Les équipes de la Répression des fraudes (DGCCRF) se pencheront sur la situation des auto-écoles, a annoncé jeudi le ministre de la Consommation, Benoît Hamon. Une association de consommateurs a mis en lumière des disparités de prix importantes.

Les équipes de la Répression des fraudes (DGCCRF) se pencheront sur la situation des auto-écoles, a annoncé jeudi le ministre de la Consommation, Benoît Hamon, après la publication d'une enquête critique d'une association de consommateurs. L’association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) met en lumière des manquements et des disparités de prix importantes, le forfait le plus couramment proposé pouvant être facturé du simple au double entre Lille et Paris. « Je vais me saisir de cette alerte de la CLCV pour demander à la Répression des fraudes de faire la lumière sur ce qui se passe dans les écoles de conduite », a dit Benoît Hamon sur Europe 1. La CLCV souligne notamment que « les tarifs sont souvent incompréhensibles » et que leur affichage, obligatoire, est incomplet dans un tiers des cas.

La rédaction avec Reuters