BFMTV

Le gagnant de 162 millions de l'Euro Millions identifié

Le joueur qui a remporté le gain de 162 millions d'euros à l'Euro Millions envisage d'investir dans l'économie française, selon la Française des jeux (FDJ). Contrairement à ce qu'avançait la presse, ce joueur, qui a validé son bulletin dans le Calvados po

Le joueur qui a remporté le gain de 162 millions d'euros à l'Euro Millions envisage d'investir dans l'économie française, selon la Française des jeux (FDJ). Contrairement à ce qu'avançait la presse, ce joueur, qui a validé son bulletin dans le Calvados po - -

PARIS (Reuters) - Le joueur qui a remporté le gain de 162 millions d'euros à l'Euro Millions envisage d'investir dans l'économie française,...

PARIS (Reuters) - Le joueur qui a remporté le gain de 162 millions d'euros à l'Euro Millions envisage d'investir dans l'économie française, indique jeudi la Française des jeux (FDJ).

Contrairement à ce qu'avançait la presse, ce joueur, qui a validé son bulletin dans le Calvados pour le tirage du 13 septembre, s'était bien fait connaître mais voulait avoir le temps de s'organiser.

La FDJ a finalement choisi de communiquer le 13, "chiffre qui a porté chance au joueur qui a gagné au treizième tirage le treizième jour du mois de septembre", dit-elle dans un communiqué.

Il s'agit du plus gros gain perçu en France et le deuxième en Europe, derrière un couple d'Ecossais qui avait gagné 185 millions d'euros en juillet dernier.

Le précédent record français de l'Euro Millions détenu par une seule personne était de 75 millions d'euros remporté en septembre 2005 à Franconville, dans le Val-d'Oise.

"C'est un joueur fidèle et régulier, qui avait l'habitude de tenter sa chance", a précisé Brigitte Roth, responsable du service grands gagnants à la FDJ, sur Europe 1.

Cette personne "avait envie de réaliser des projets dans l'immobilier et puis avait envie aussi de réfléchir et aller se donner le temps pour pouvoir à terme investir dans l'économie française", a-t-elle ajouté.

Sur la base du classement des grandes fortunes de France du magazine Challenges, le gagnant du Calvados ferait son entrée autour de la 150e place.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser