BFMTV

La Cour des comptes prône plus d'efforts pour réduire le déficit

La cour des comptes recommande davantage d'efforts pour réduire le déficit.

La cour des comptes recommande davantage d'efforts pour réduire le déficit. - -

La Cour des comptes a remis comme prévu ce lundi son rapport à Jean-Marc Ayrault sur l'état des finances publiques de l'Etat. Elle préconise un effort supplémentaire sur les dépenses et les hausses d'impôts.

La Cour des comptes a rendu ce lundi son rapport sur l'audit des dépenses publiques. D'après ce rapport, réduire le déficit public de la France à 4,4% du PIB fin 2012 et 3% fin 2013, comme prévu dans le programme de stabilité, suppose d'accentuer l'effort sur les dépenses et de procéder à des hausses d'impôts. Les sages de la Cour estiment toutefois « possible » d'y parvenir, notant que cet effort serait « de même ampleur que celui réalisé par la France à la veille de l'entrée dans la zone euro », de 1994 à 1996.

L'audit ne tient pas compte des mesures de Hollande

6 à 10 milliards d'euros de recettes pourraient manquer pour tenir l'objectif cette année. Pour 2013, l'ajustement nécessaire est tel, qu'une hausse temporaire d'impôt type TVA ou CSG pourrait être envisagée. « La mise en oeuvre d'une trajectoire de retour des comptes publics à l'équilibre d'ici 2016-2017 est un élément central de la crédibilité de notre pays », note la Cour. Son audit ne prend pas en compte le programme de François Hollande ni les mesures annoncées depuis son élection.
Matignon a estimé ce lundi que la Cour des comptes « validait » les « mesures et orientations » du gouvernement en matière de réduction du déficit. « La situation des finances publiques laissée par le précédent gouvernement rend nécessaire une action déterminée de redressement », ajoutent les services du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui s'est fait remettre l'audit ce lundi matin par le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud.

La Rédaction, avec Reuters