BFMTV

JO 2024: l'Arena 2 verra le jour Porte de la Chapelle

L'Arena 2 accueillera les rencontres de basket pendant les JO de 2024.

L'Arena 2 accueillera les rencontres de basket pendant les JO de 2024. - Paris 2024

L'Arena 2 qui doit accueillir les compétitions de basket pendant les JO de 2024 sera construite Porte de la Chapelle et non à Bercy. Le projet initial, à proximité de Paris-Bercy avait rencontré l'opposition des riverains.

L'Arena 2, une salle de 7.500 places dont l'implantation en vue des JO-2024 était initialement envisagée à Bercy, sera finalement construite porte de la Chapelle dans le nord de Paris, a annoncé mercredi la mairie de Paris.

Le quartier de la porte de la Chapelle est un emplacement "stratégique", entre Paris et la Seine-Saint-Denis, desservi par les transports en commun et proche de gares et d'axes autoroutiers desservant les futurs sites olympiques, indique un communiqué de la Ville qui a voulu privilégier un "quartier populaire".

Sur Twitter, la maire de Paris Anne Hidalgo s'est réjouie du "bel exemple de ce que pourrait être l'héritage des Jeux de Paris 2024 pour le quartier La Chapelle". 

Cette Arena 2 doit accueillir des rencontres de basket-ball et les épreuves de lutte, ainsi que celles de goalball en paralympique. Elle est aussi "indispensable à plusieurs clubs parisiens et fédérations sportives qui manquent aujourd'hui d'un lieu adapté pour organiser des compétitions", ajoute la Ville.

L'Arena contestée par les riverains de Bercy

Un premier projet d'implantation à côté de la salle historique de Paris-Bercy avait provoqué des mouvements de contestation de riverains, craignant de voir les espaces verts du parc de Bercy affectés par la construction.

Selon la mairie de Paris, la maire Anne Hidalgo "avait posé un impératif: maintenir 100% des espaces verts du parc de Bercy. Les premières études techniques se sont avérées décevantes, la parcelle envisagée étant exiguë et comportant trop de contraintes".

L'idée de Bercy a donc été abandonnée car "la configuration de la salle n'aurait pas été optimale et le coût du projet risquait d'être considérablement revu à la hausse". Cette Arena 2 est l'un des deux seuls équipements sportifs à construire pour les jeux Olympiques, avec le centre aquatique à Saint-Denis.

C. B avec AFP