BFMTV

Ivry-sur-Seine: la cité Gagarine sera bientôt un écoquartier

Le 31 août, les travaux commenceront pour détruire les immeubles. A leur place, sortira de terre un écoquartier.

Des appartements vides, des murs décrépis et des salles de bain rongées par la pourriture. Le départ des 380 familles qui logeaient dans la cité Gagarine, à Ivry-sur-Seine, a laissé un paysage morose. 

"La cité Gagarine, c'était comme un petit village. Elle représentait le vivre-ensemble, la mixité et la complicité", raconte à BFM Paris une ancienne résidente. 

Inaugurée par Gagarine en 1963

Livrée en 1961, la barre d'immeubles de 13 étages était alors une illustration du confort moderne. Progressivement, les conditions de vie se sont dégradées. Les bâtiments, jamais rénovés, sont devenus vétustes et les habitants devaient composer avec le bruit incessant du passage de RER C, dont la ligne passait à quelques mètres.

Alors la mairie a décidé de transformer une bonne fois pour toute la cité Gagarine. Les 380 foyers ont été progressivement relogés depuis 2014. Le 31 août, les travaux commenceront pour détruire les immeubles. A leur place, sortira de terre un écoquartier. Il restera tout de même quelques vestiges de la cité inaugurée par le cosmonaute en 1963: les portes, les boîtes aux lettres et les fenêtres seront réutilisées. 

Une exposition temporaire

Une exposition est organisée dans la cité pour rendre hommage à ses habitants et au cosmonaute Youri Gagarine. Elle sera inaugurée le week-end des journées du patrimoine, les 21 et 22 septembre prochains. 

"Au départ, nous voulions mettre en avant des récits de vie avec des photographies d'habitants, des archives, des témoignages. Tout cela sera mis en scène au 1er étage. Plus on montera dans l'immeuble, plus on s'approchera de l'imaginaire", explique Virginie Loisel, directrice artistique du projet.
Cyrielle Cabot