BFMTV

Saint-Valentin: ils envahissent le métro parisien avec des ballons

Le collectif a rempli le métro de milliers de ballons rouges pour la Saint-Valentin vendredi.

Le collectif a rempli le métro de milliers de ballons rouges pour la Saint-Valentin vendredi. - -

Le collectif Sisaprod s'est promené dans le métro parisien avec plus d'un millier de ballons rouges, un mot d'amour accroché à chaque ficelle.

Ils ont récidivé. Après avoir recouvert une rame de métro de papier cadeau le 20 décembre dernier, le collectif d'artistes Sisaprod a de nouveau égayé les couloirs parisiens en ce jour de Saint-Valentin, à l'occasion d'une opération de promotion pour une start-up, Your Lovebox, qui commercialise des coffrets "romantiques".

Peu avant 7 heures du matin, ils ont pris le métro de Cour-Saint-Emilion jusqu'à Châtelet, munis de plus d'un millier de ballons rouges, gonflés à l'hélium, qu'ils ont distribué sur leur passage. "Nous avions accroché à chaque ficelle un petit mot d'amour, écrit à la main. L'idée était de faire sourire les usagers du métro, et de les laisser repartir avec un ballon et un petit mot", explique l'une des organisatrices à BFMTV.com.

Les ballons suspendus à Châtelet

Les ballons, à Châtelet.
Les ballons, à Châtelet. © -

Arrivé à Châtelet sur l'un des tapis roulants, le collectif a lâché tous les ballons restants, qui devraient rester encore quelques heures agglutinés au plafond. Jointe par BFMTV.com, la RATP a pris l'opération avec bienveillance, tout comme la précédente. "Nous avions beaucoup aimé l'action avec la rame recouverte de papier cadeau, même si nous avions dû l'enlever très rapidement pour des questions de sécurité ferroviaire: on ne voyait plus les vitres et les signaux d'alarme."

Cette fois-ci, le seul danger reste le bazar à venir quand les ballons gonflés à l'hélium retomberont au sol. Mais les organisateurs le jurent, ils ont prévu une deuxième opération dans la journée...de ramassage.

Alexandra Gonzalez