BFMTV

Le Titanic 2 va être lancé d'ici à 2018

Une maquette du Titanic lors d'une exposition pour le centenaire du naufrage aux Etats-Unis.

Une maquette du Titanic lors d'une exposition pour le centenaire du naufrage aux Etats-Unis. - JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le milliardaire australien Clive Palmer a décidé de lancer la construction de l'exacte réplique du Titanic. Adaptée aux normes de sécurité actuelles, l'embarcation devrait prendre l'eau en 2018.

Il doit être la copie conforme du Titanic. Avec 270 mètres de long, 53 mètres de haut et un coût estimé à 500 millions, le Titanic 2 est en préparation à l'initiative d'un milliardaire australien. Et ce nouveau bateau a prévu de prendre l'eau pour 2018. Clive Palmer, riche homme d'affaires et responsable politique, magnat du secteur minier, veut construire la réplique exacte du célèbre paquebot qui a coulé en 1912, tuant ainsi plus de 1.500 personnes.

Une copie qui a toutefois ses limites: pour répondre aux normes de sécurité de notre époque, le constructeur devra adapter le modèle initial. Ce qui retarde le chantier qui devait dans un premier temps se terminer en 2016.

James McDonald, directeur de "Blue Star Line", la compagnie maritime en charge du projet, explique notamment que de nouvelles procédures d'évacuations ainsi qu'une navigation par satellite et un système de radars doivent être installés. La coque doit aussi être soudée et non pas rivetée, comme sur le premier modèle du Titanic.

Les immenses cheminées seront conservées, mais devraient être factices. Des moteurs diesel et électriques doivent remplacer la machinerie à vapeur qui propulsait le Titanic original. 

Ce nouveau paquebot doit poser 40.000 tonnes et accueillir 2.400 passages, dans ses 840 cabines, avec une piscine et plusieurs restaurants. Mais contrairement au premier voyage de son ancêtre, qui reliait Southampton à New-York via Cherbourg, il devrait connecter Dubaï et Jiangsu, en Chine.

A voir en images :

IV