BFMTV

Elle a une peur "bleu" du fromage

La peur du fromage est une phobie comme une autre

La peur du fromage est une phobie comme une autre - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

CAFE INSOLITE - Tout au long de la journée, BFMTV.com sélectionne pour vous les infos les plus croustillantes. Les infos insolites dénichées ce mercredi: un enterrement de vie de garçon qui finit à l’eau, un livre de 7,5 tonnes, et une étudiante fromageophobe.

> Il pense sauter à l'élastique, il fait un bond d'un mètre

Ils ont de l'humour les copains de Manu. Pour son enterrement de vie de garçon, ils lui ont réservé une petite surprise du meilleur effet. Yeux bandés, le futur marié est amené sur un ponton surplombant d'à peine un mètre un lac, persuadé de faire le grand saut à l'élastique.

Le jeune homme pose alors ses pieds sur ce qu'il croit être un parapet, s'assure auprès de sa bande de sa sécurité, puis s'élance vers l'inconnu, les bras en croix. Et là plouf. Manu fait un énorme plat dans l'eau du lac...devant des amis gondolés de rire.

> Une étudiante phobique du fromage

Une peur du "bleu". On connaissait les gens allergiques au fromage, mais sans doute moins ceux qui en sont carrément phobiques. C'est le cas d'une étudiante britannique de 22 ans, qui évoque sa pathologie dans l'édition de mardi du Daily Mail.

Melissa North explique que la vision d'un plateau de fromages peut lui donner des crises d'angoisse: "Passer devant le rayon de fromages au supermarché est une véritable épreuve pour moi. Je commence à me sentir tellement mal que je fais une crise de panique". Melissa tente d'expliquer ce qu'elle ressent: "Toucher ou manger du fromage, c'est comme si celui qui avait peur des araignées devait tenir une tarentule dans sa main. C'est effrayant".

Selon un spécialiste de l'anxiété, si cette phobie est rare, elle n'en demeure pas moins une phobie comme les autres, puisant sa source dans une dimension irrationnelle.

> Un livre de 7,5 tonnes pour dénoncer la bureaucratie brésilienne

Ce serait le "le plus grand livre du monde". Malheureusement, il n'a pas été créé dans un but ludique mais plutôt dénonciateur. Un avocat brésilien a ainsi déposé mardi un ouvrage pesant 7,5 tonnes, devant le Congrès à Brasilia pour dénoncer la pesanteur de la bureaucratie fiscale de son pays.

Avec plus de deux mètres de haut et 41.266 pages, le livre expose plus de quatre millions de règlements fiscaux auxquels les entreprises et les Brésiliens se heurtent chaque jour. "Mon but est d'inviter la société à une réflexion; le pays a besoin d'un nouveau modèle qui facilite la vie des entreprises et des contribuables", a souligné l'avocat.

Mélanie Godey