BFMTV

Ils découvrent un navire torpillé en 1917

BFMTV

L’Estérel, navire français coulé pendant la guerre de 14-18, a été identifié au large des côtes des Pyrénées-Orientales par 4 plongeurs. Récit.

Après 4 ans de recherches, une équipe de quatre plongeurs de l'Aude vient d'identifier l'Epave d'un navire français, L'Estérel, coulé par un sous-marin pendant la Première Guerre Mondiale au large des côtes des Pyrénées-Orientales, le 9 avril 1917.

Ces passionnés avaient bien une idée de l'identité du navire qui gît à 110 mètres de fond. Mais il leur manquait une preuve irréfutable : la plaque du constructeur du bateau qu'ils ont enfin trouvée la semaine dernière. Une découverte exceptionnelle pour cette équipe de 4 plongeurs qui explorait cette épave.

Une découverte due au hasard

Henri Benedittini, l'un des membres de l'équipe, raconte comment s'est passée l'identification : « On a progressivement repéré l'arrière du bateau, qui a reçu une torpille ou un coup de canon, pour essayer de trouver de la vaisselle. J'ai inspecté la partie extérieure et j'ai trouvé la plaque par pur hasard. Quand on a trouvé la plaque, il n'y avait plus de doute possible ».

François Brun, autre membre de l'équipe, revient lui aussi sur cette « chasse au trésor » : « Ca fait 4 ans qu'on cherche à identifier ce bateau et là, la silhouette de L'Estérel était assez caractéristique. Donc j'avais quand même une petite idée, mais il manquait l'élément clé pour prouver que c'était L'Estérel. On savait que L'Estérel avait été fabriqué à Dumbarton sur un chantier naval à côté de Glasgow. Au départ, sur la plaque j'ai lu « Arton », car il y avait des huîtres collées dessus. Ensuite j'ai lu « Millan », et comme je connais l'histoire par cœur, je me suis dit : ça y est, c'est gagné. C'est quelque chose d'inespéré, c'est extraordinaire ». Archibald Mac Millan étant le nom du constructeur et Dumbarton, le lieu du chantier naval, près de Glasgow en Ecosse.

La rédaction et Antoine Arlot