BFMTV

"Il n'y a pas de risques de pénurie de carburant", selon Christophe Castaner

En visite ce jeudi 26 décembre à Fleury-en-Bière, en Seine-et-Marne, auprès des forces de l'ordre, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a affirmé qu'il n'y avait actuellement "aucun risque" de pénurie de carburant.

Lors de son déplacement à la gare de péage de Fleury-en-Bière consacré à la sécurité routière, ce jeudi 26 décembre, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, est revenu sur l'éventuelle pénurie de carburant qui pourrait toucher la France, à la suite du blocage de plusieurs raffineries.

"Il y a huit raffineries, deux font l’objet d'une mobilisation de syndicats pour empêcher les flux, mais ne sont pas à l’arrêt. Les autres fonctionnent bien. Il y a 200 dépôts en France, seuls deux sont bloqués à l’heure où je vous parle. Il n’y a donc aucun risque de pénurie par rapport à l’organisation que nous avons", a affirmé le ministre.

"Fausse information"

Christophe Castaner a invité "chacune et chacun à ne pas se précipiter dans les stations services", appelant aussi les médias à "ne pas alimenter cette petite musique-là parce que ce n'est pas le cas. C'est une fausse information que d'évoquer le risque de pénurie."

"Ensuite, j'appelle à la responsabilité de ceux qui veulent bloquer les raffineries, ceux qui veulent bloquer ces dépôts, a déclaré le ministre. Les Français ont le droit au déplacement. C'est quelque chose de fondamental." Il a demandé à ces derniers de ne pas "empêcher" leurs concitoyens de se déplacer.

Sophie Motte