BFMTV

Grève à Paris: plusieurs théâtres et musées fermés ou dans l'incertitude

La pyramide du musée du Louvre (photo d'illustration)

La pyramide du musée du Louvre (photo d'illustration) - Sameer Al-Doumy / AFP

Les nocturnes du Quai Branly et du Musée d'Orsay sont annulées ce jeudi. Si la Comédie française ne prévoit pas d'annulations, l'Opéra de Paris prévient les spectateurs que la représentation de Raymonda "pourrait être remise en cause".

Des représentations annulées, des nocturnes supprimées ou des musées incitant à reporter les visites: les salles de spectacle et lieux d'exposition tentent de s'adapter à la grève contre la réforme des retraites prévue jeudi en France.

Musée le plus fréquenté au monde, le Louvre tablait mercredi sur une ouverture qui "pourrait être retardée" avec certaines salles "exceptionnellement fermées", dans un tweet au conditionnel, encore susceptible d'évoluer. 

Idem pour le musée d'Orsay qui évoque une ouverture "incertaine" jeudi. Seule certitude: "La nocturne est supprimée", avec une fermeture des portes à 18h". La nocturne sera également annulée au musée du quai Branly, avec une fermeture à 19h00.

Autre lieu prisé des touristes du monde entier, le château de Versailles conseille de "reporter les visites" jeudi et vendredi car l'ouverture du domaine sera perturbée. 

"Beaucoup de théâtres ont annulé des représentations, on peut dire la moitié au dernier pointage. D'autres attendent le retour des spectateurs, s'ils arriveront à se déplacer ou pas", a affirmé mercredi Stéphane Hillel, directeur de l'Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP). 

"Il y a des craintes si ça se prolonge pour le week-end, et si ça va au-delà ça deviendrait problématique", a-t-il prévenu, même si le théâtre privé se porte mieux qu'après les attentats de 2015-2016.

La représentation des Noces de Figaro, mis en scène par le cinéaste américain James Gray ("aD Astra") est annulée jeudi, "une partie du personnel permanent et des intermittents du spectacle ayant décidé de se joindre au mouvement social". 

Aucune annulation prévue à la Comédie française

En revanche, aucune annulation n'a été annoncée jusqu'ici à la Comédie française. La représentation de L'Heureux stratagème de Marivaux est "a priori" maintenue, a indiqué l'établissement en réponse à une internaute. 

L'Opéra de Paris a prévenu les spectateurs de Raymonda à Bastille que le "déroulement de la représentation pourrait être remis en cause", sans donner plus de précisions. 

La première maison d'opéra de France et le premier théâtre national du pays sont les seuls établissements de la sphère culturelle concernées par le projet de réforme, avec leur régime spécial de retraites. 

Des réductions sur les billets du théâtre du Châtelet

A La Villette, "les représentations sont maintenues", avec "impossibilité" de procéder à des échanges ou remboursements. Enfin, au théâtre du Châtelet, des réductions de 30% sont mises en place sur internet pour inciter les Parisiens habitant dans le centre à assister à la représentation d'Un Américain à Paris jeudi soir.

Pour les mélomanes, les concerts de Jean-Louis Aubert jeudi et vendredi sont maintenus au Bataclan, a indiqué la salle de spectacle. Tout comme celui jeudi du rappeur Rilès au Zénith de Paris. "Aucun remboursement ne sera possible", prévient-on.

A.J. avec AFP