BFMTV

Un clitoris en 3D pour enseigner l'anatomie de cet organe méconnu

Un clitoris modélisé et imprimé en 3D.

Un clitoris modélisé et imprimé en 3D. - Capture d'écran Vimeo - Marie Docher

Une chercheuse française a modélisé l'organe du plaisir féminin. Libre de droit, il peut être imprimé en 3D et servir d'outil pédagogique pour les professeurs de SVT.

Un clitoris en taille réelle et en 3D, que les élèves pourront observer et manier en cours. Consciente des lacunes en termes de représentation de l'organe féminin, le seul uniquement dédié au plaisir, une chercheuse française, Odile Fillod, a décidé de le modéliser. Libre de droit, il est téléchargeable en ligne et peut être imprimé par quiconque ayant accès à une imprimante 3D. 

L'idée? Offrir un outil pédagogique, devant en particulier servir aux professeurs et aux éducateurs sexuels. Car l'organe, méconnu jusqu'à il y a quelques années seulement - on attribue sa description anatomique exacte à l'urologue australienne Helen O'Connell en 1998 - est encore incorrectement représenté dans les manuels scolaires officiels de Sciences et vie de la terre (SVT).

Ressource pédagogique

Les schémas y sont souvent incomplets, ne le présentant que comme un petit point. Ou alors le clitoris - dont seule une toute petite partie est visible, les corps caverneux et spongieux étant cachés à l'intérieur du corps - est carrément absent des coupes de l'appareil reproducteur de la femme, souligne Libération.

Une fois imprimé, l'objet 3D mesure quelque dix centimètres. Soit la taille moyenne du clitoris entier. Il a été un peu stylisé, souligne toutefois Odile Fillod auprès du journal, et l’organe est "moins régulier, moins symétrique, moins joli en vrai". 

Lacunes chez les ados

Ce clitoris en 3D pourrait donc être utilisé par les professeurs qui font la démarche de l'imprimer pendant les séances d’éducation à la sexualité, qu'une loi de 2001 prévoit trois fois par année scolaire.

Il pourrait s'avérer très instructif: remis en juin aux ministres de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem et des Familles Laurence Rossignol, un rapport sur l’éducation sexuelle du Haut Conseil à l’égalité (HCE), pointait la méconnaissance qu'ont les jeunes, et notamment les filles, de leur anatomie. Y était souligné qu'une fille de 15 ans sur quatre ne sait pas qu’elle a un clitoris et que 83 % des collégiennes de 4e et de 3e ignorent sa fonction.

V.R.