BFMTV

Bac 2015 : les 5 conseils indispensables face à votre copie

Une classe de lycéens

Une classe de lycéens - Richard Bouhet - AFP

C'est le jour J. Vous vous apprêtez à passer les épreuves du baccalauréat. Après des semaines de révision intenses et de stress, vous allez enfin pouvoir montrer ce que vous avez dans le ventre ! Voici quelques conseils à lire impérativement avant de passer le Bac. Mais surtout souvenez-vous en lorsque vous serez plongé dans le sujet.

Arrivez à l'avance, installez-vous et respirez calmement

Afin d'éviter toutes les situations de stress qui vous déstabiliseraient le jour de l'épreuve, ne soyez surtout pas en retard. Prévoyez une marge de 30 minutes pour anticiper les imprévus comme un embouteillage ou une grève de transport. Une fois installé, faites le vide et commencez à vous concentrer. Ce moment de calme avant la distribution des copies et des sujets est essentiel pour vous mettre dans les meilleures dispositions de travail possibles.

Lisez bien le sujet avant de commencer

Au moment où vous découvrez le sujet, gardez votre calme. Que le sujet vous inspire ou non, respirez et relisez le trois fois doucement. Il est essentiel de prendre le temps de lire attentivement l'énoncé avant de répondre aux questions. Méfiez-vous notamment des sujets proches de ceux traités pendant l'année ou tombés au Bac blanc. Attention : un mot peut changer le sens d'une question. Alors ne vous précipitez pas et pesez bien le poids de chaque mot. Une fois le sujet relu, posez-vous les bonnes questions. Faites le lien entre la question posée et le cours. Identifiez les mots-clés de l'énoncé et demandez-vous à quoi ils font référence et à quelle partie du cours ils correspondent. Cet exercice vous permettra de ranger vos idées et surtout d'ouvrir la bonne case de votre mémoire afin d'exploiter aux mieux vos connaissances.

Utilisez des feuilles de brouillon

Avant de commencer à rédiger au propre sur votre copie, il est absolument vital de faire un brouillon. Si le sujet vous inspire et que vous avez des notions, des dates, des formules qui vous viennent en tête instinctivement, ne prenez pas le risque de les oublier et notez les sur une des feuilles de brouillon. Ce sera toujours cela de sauvé ! N'hésitez pas à demander des feuilles de brouillon supplémentaire si vous en avez besoin. Pour le plan détaillé, consacrez une feuille à chaque partie, écrivez les titres et les sous-titres en gros et laissez de la place dans chaque sous-partie pour développer et enrichir au fur et à mesure que les idées vous viendront.

Relisez-vous

Vous devez impérativement réserver, un peu de temps, à la fin de l'épreuve pour vous relire. Gardez au moins un un quart d'heure pour vous consacrer à la relecture. La relecture est une étape obligatoire de l'épreuve, surtout pour les sujets de dissertation ou de commentaire composé où vous allez beaucoup écrire. Même en mathématiques, le soin apporté à la copie et à l'orthographe sont importants. Vous relire permet à coup sûr d'éliminer les fautes d'orthographe et de rattraper des formules grammaticales maladroites. Une copie propre, bien rédigée, avec un minimum de fautes fait toujours bonne impression au correcteur et influence donc la notation.

Si vous sentez la panique monter, respirez et restez positif ! Le sujet ne vous inspire pas ? Vous avez fait l'impasse sur le chapitre abordé ? Vous sentez la panique monter devant votre feuille blanche ? Une seule solution pour désamorcer l'angoisse : prenez deux minutes pour faire redescendre la pression. Pour cela posez bien vos pieds sur le sol, décroisez vos jambes et vos bras, et soufflez à fond en rentrant le ventre. Ensuite, inspirez à fond par le nez en ouvrant la cage thoracique. Faites cela plusieurs fois d'affilée, tout en pensant positivement. Encouragez-vous, parlez-vous : « Bon ce n'est pas le sujet dont je rêvais mais je vais produire quelque chose de correct. Tout va bien, ce n'est qu'une épreuve. Rien n'est joué. Je vais y arriver. »

Oubliez tout ce qu'il y a autour de vous

Dernier conseil, pendant toute la durée de l'épreuve, ne vous occupez pas de vos voisins. Cela ne peut que vous distraire ou vous stresser. Ce n'est pas parce que votre camarade a déjà écrit trois pages alors que vous en êtes encore au brouillon ou qu'il multiplie les graphiques qu'il aura une meilleure note que vous. De plus, rappelez-vous que toute communication entre les candidats est interdite pendant les épreuves du baccalauréat, sous peine de sanction. Bref, concentrez-vous sur votre copie et uniquement sur elle.

Pauline Raud pour BFMTV