BFMTV

Déconfinement: dans certains restaurants parisiens, il est déjà possible de manger à l'intérieur

Depuis une semaine, les restaurants et les bars sont autorisés à accueillir des clients mais uniquement en terrasse. Certains restaurateurs ont décidé de s'affranchir des règles.

Manger à l'intérieur d'un restaurant parisien est déjà possible dans certains établissements. Au mépris des règles qui imposent l'accueil des clients uniquement en terrasse dans les bars et restaurants à Paris, des restaurateurs proposent à leurs clients de prendre leur repas en salle.

Accueillir des clients est pourtant risqué, comme l'a constaté un de ces restaurateurs qui a joué avec les règles. "Je me suis fait tirer les oreilles assez sèchement", explique ce gérant visé par un contrôle de police. "Ils sont venus assez rapidement, ça fixe les limites. On n'est pas prêt de le refaire", assure-t-il. 

Réouverture complète le 22 juin

Qu'ils respectent ou pas les règles, l'ensemble des restaurateurs semblent d'accord sur un point: la seule ouverture des terrasses soumet trop grandement les restaurants aux aléas climatiques. 

"Mardi-mercredi, on a rempli la terrasse, samedi aussi. Mais les jours de mauvais temps et de pluie, c'est beaucoup plus compliqué", regrette le responsable d'une pizzeria du 9e arrondissement. "On ne peut pas protéger nos clients quand il pleut, donc on perd de la clientèle et derrière on ne peut pas lui proposer de s'installer en salle", ajoute une restauratrice du 4e arrondissement.

Du côté de certains syndicats de restaurateurs, on dit comprendre les gérants qui contournent parfois la règle. "Il y en a plein sur Paris qui font ça", assure Alain Fontaine, président de l'Association française des maîtres restaurateurs. "On va passer pour des voyous aux yeux de qui ? Il faut maintenant changer la donne et ouvrir", encourage le représentant. 

Malgré ces demandes, les restaurants risquent toutefois de devoir encore patienter un peu. Pour le moment, la réouverture complète des bars et restaurants est prévu pour le 22 juin prochain.

Benjamin Rieth