BFMTV

Créteil: un collège privé catholique refuse les cheveux colorés à ses élèves

Le collège De Maillé à Créteil - Image d'illustration

Le collège De Maillé à Créteil - Image d'illustration - Google StreetView

L'équipe pédagogique assure que les élèves ne peuvent "se vétir n'importe comment" et prévoit des "sanction à étudier avec l’équipe directionnelle."

Le courrier envoyé aux parents d'élèves du collège privé catholique De Maillé à Créteil dans le Val-de-Marne n'est on ne peut plus clair. Au sein de cet établissement scolaire, qui accueille les jeunes Cristoliens de la petite section de maternelle au brevet des collèges, les cheveux colorés n'ont plus leur place, rapporte Le Parisien qui a pu consulter le document. 

Pour l'administration, la recrudescence de colorations vertes, bleues ou violettes seraient "des fantaisies, voire des extravagances qui ne sont pas adaptées au cadre scolaire, comme le stipule le code de vie."

"Nous voulons éviter qu’il y en ait davantage. C’est du même ordre que les jeans troués, cela fait partie du règlement intérieur. On ne peut pas se vêtir n’importe comment. Nous sommes loin d’être une exception" souligne de son côté la directrice du collège, contactée par le quotidien francilien. 

"Sanction à étudier"

Chez les élèves, cette décision fait évidemment débat. Pour nombre d'entre eux, cette mesure va à l'encontre des libertés individuelles et irait même jusqu'à perturber la phase d'apprentissage propre à l'adolescence. "On ne peut pas s’exprimer, alors qu’à notre âge, on se teste, c’est naturel" explique une pensionnaire, toujours au Parisien

"Chacun a droit de faire ce qu’il veut", assure un second adolescent.

Malgré la levée de boucliers, les élèves qui ne respecteraient pas cette nouvelle règle devront faire face à "sanction à étudier avec l’équipe directionnelle" souligne-t-on du côté de l'administration. 

Hugo Septier