BFMTV

Coronavirus: les villes du Nord et du Pas-de-Calais concernées par les couvre-feux

Une voiture de la police nationale, à Lille, en 2019. (Illustration.)

Une voiture de la police nationale, à Lille, en 2019. (Illustration.) - Denis Charlet - AFP

Arras, Hénin-Beaumont, Maubeuge... BFMTV.com fait le point sur les communes de la région lilloise et du grand littoral ayant limité les sorties de leurs administrés durant la nuit.

Alors que la France entre dans sa deuxième semaine de confinement, les couvre-feux se multiplient dans les communes. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, de nombreuses villes ont ainsi décidé de durcir les mesures de confinement annoncées par le gouvernement en interdisant à leurs administrés de sortir de chez eux durant la nuit sans motif valable, le plus souvent entre 22 heures et 5 heures du matin. Le but: limiter un maximum les risques de propagation du coronavirus.

On fait le point sur les communes de la région lilloise et du grand littoral concernées par les couvre-feux ainsi que sur les horaires en vigueur dans chacune d'entre elles.

Maubeuge, Wasquehal, Haumont dans le Nord

Dans le Nord, une dizaine de communes ont d'ores et déjà mis en place un couvre-feu s'ajoutant aux mesures de confinement décrétées par le gouvernement.

C'est notamment le cas de Maubeuge, qui interdit les sorties de son domicile sans justification de 20 heures à 5 heures du matin, ou de Wasquehal (de 22h à 5h). Une restriction qui concerne également de plus petites communes comme Aulnoye-Aymeries (de 20h à 5h), Avesnelles (de 20h à 5h), Guesnain (de 22h à 5h), La Bassée (de 21h à 5h), Marly (de 21h à 5h), Orchies (de 23h à 4h)

Les communes d'Hautmont (de 18h à 6h) et de Jeumont (à partir de 19 heures) ont quant à elles choisi de mettre en place un couvre-feu uniquement pour les mineurs.

Arras, Lens, Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais

Dans le Pas-de-Calais, les communes sont encore plus nombreuses à avoir opté pour un couvre-feu pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Parmi elles, Arras et Lens, qui interdisent les sorties injustifiées entre 22 heures et 5 heures du matin. Des couvre-feux sont également en vigueur à Carvin (de 21h30 à 6h), Étaples (de 21h à 5h), Bruay-la-Buissière (de 21h à 5h), Nœux-les-Mines (de 21h à 5h), de Harnes (de 21h à 5h) et Hénin-Beaumont (de 22h à 5h).

Les administrés de certaines plus petites villes du Pas-de-Calais sont également concernés par ces restrictions. C'est le cas d'Achicourt (de 22h à 5h), de Barlin (de 21h à 5h), de Beaurains (de 22h à 5h), de Billy-Berclau (de 22h à 5h), d'Estevelles (de 22h à 6h), de Haillicourt (de 21h à 5h), de Hersin-Coupigny (de 21h à 5h), de Houchin (de 21h à 5h), de Maisnil-lès-Ruitz (de 21h à 5h), de Mazingarbe (de 21 à 5h), de Noyelles-sous-Lens (de 22h à 5h) de Pas-en-Artois (de 19h à 5h), de Ruitz (de 21h à 5h), de SAins-en-Gobelle (de 21h à 5h), de Saint-Laurent-Blangy (de 22h à 5h), de Dourges (de 22h à 5h), Courrières (de 22h à 6h), de Saint-Nicolas (de 22h à 5h) et de Sainte-Catherine (de 22h à 5h).

Juliette Mitoyen