BFMTV
Société

Chiot maltraité: la SPA réclame "une sanction exemplaire" contre un couple d'influenceurs

Un chiot de quatre mois a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux.

Un chiot de quatre mois a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux. - Fondation Assistance aux Animaux

Un couple d'influenceurs est accusé d'avoir infligé de graves sévices à un chiot de 4 mois secouru par la Fondation assistance aux animaux. Une plainte a été déposée pour "acte de cruauté envers un animal".

Après la plainte déposée vendredi par la Fondation assistance aux animaux pour "acte de cruauté envers un animal", la SPA se constitue partie civile dans ce dossier, annonce son président Jacques-Charles Fombonne ce mardi sur France Bleu.

"Il faut absolument que la sanction soit tout à fait exemplaire", soutient le directeur de la Société protectrice des animaux.

Vendredi, la Fondation assistance aux animaux a été appelée par la police d'Argenteuil pour accueillir une femelle de 4 mois récupérée en très mauvais état chez un couple d'influenceurs, Rop et Rocka FrenchRapQueen.

"Il y a malheureusement des crétins partout"

Le chiot est "défiguré, amaigri, incapable de marcher", explique la responsable des enquêtes de la Fondation à BFMTV.com. "Il s'est tout de suite blotti contre nous, il était effrayé", précise-t-elle.

Examinée par un vétérinaire, la femelle présente "un très mauvais état général, avec de nombreuses plaies et cicatrices sur tout le corps, un hématome de 10 centimètres de diamètre sur le crâne, des traces de brûlures de cigarette, une fracture ancienne au genou gauche, ainsi que des fractures des doigts des pattes et de la hanche gauche", nous énumère-t-on. Un bilan qui témoigne de sévices infligés de manière répétée.

"Il y a malheureusement des crétins partout" regrette Jacques-Charles Fombonne auprès de nos confrères.

Enquête en cours

Selon lui, la sanction pénale doit être "à la hauteur de la notoriété des personnes" mises en cause car "elles ont un impact en tant que modèle social (...) Ce sont des gens dont le comportement influe sur le comportement des autres et notamment des jeunes", estime le directeur de la SPA.

Contacté par BFMTV.com, le parquet de Pontoise confirme "les faits de maltraitance commis à Argenteuil" et indique qu'une enquête pour "acte de cruauté envers un animal" est en cours.

De son côté, la petite chienne a été confiée à une famille d'accueil de la Fondation assistance aux animaux. "Elle reprend goût à la vie", nous glisse la responsable des enquêtes de la Fondation, même s'il est encore trop pour savoir quelles séquelles elle gardera des sévices reçus.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV