BFMTV

Canicule: Dans la rue, au bureau ou à la plage, que dit la loi sur notre tenue vestimentaire?

Des touristes prennent le soleil sur la plage d'en Bossa à Ibiza (Espagne) le 30 juillet 2020 (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Des touristes prennent le soleil sur la plage d'en Bossa à Ibiza (Espagne) le 30 juillet 2020 (PHOTO D'ILLUSTRATION) - JAIME REINA © 2019 AFP

Se promener torse nu dans la rue, faire bronzette en maillot de bain dans un jardin public... Même en période de canicule, la législation impose des règles quant à notre tenue vestimentaire.

Dans le Var, une jeune femme de 25 ans s’est vu refuser l’entrée d’un supermarché du groupe Casino en raison d’une tenue jugée “trop dénudée”. La mère de famille a depuis déposée plainte pour “discrimination”, affirmant avoir été “humiliée”. “J’avais un petit débardeur d’été et une petite jupe en coton. Il n’y avait rien de choquant”, a-t-elle affirmé au micro de RMC.

En période de canicule, les tenues légères sont évidemment particulièrement appréciées, sur la voie publique comme à l’intérieur. Mais quel vêtement a-t-on le droit de porter sur la voie publique, dans les magasins ou en entreprise? BFMTV.com vous aide à y voir plus clair.

· Peut-on limiter l'accès à un magasin en fonction de ma tenue?

Comme la mère de famille varoise, une femme avait été refoulée d’un supermarché Carrefour d’Étampes (Essonne), en juillet 2019 parce qu’elle portait un legging et une brassière. Le groupe s’était ensuite excusé affirmant au HuffingtonPost qu’il n’y a pas de “règlement au sujet des tenues à porter ou non dans le magasin”.

Interrogée par une sénatrice LR sur l’exclusion de la coach sportive du supermarché de région parisienne, Marlène Schiappa avait réagi en déclarant que “le combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes est aussi un combat culturel”. Pour autant, une tenue décente est exigée, c’est-à-dire des vêtements dans lesquels aucune partie intime n’est exhibée à la vue de tous.

· Est-ce autorisé d’être torse nu dans la rue?

Aucun texte n’interdit de fait à un homme de se promener torse nu sur la voie publique. L’outrage public à la pudeur a d’ailleurs été supprimé de notre législation depuis 1994. Mais attention, des exceptions existent sur le territoire. En effet, les maires sont libres de signer des arrêtés pour interdire ce type d'accoutrement. Ainsi à Arcachon, depuis l’été dernier, les personnes refusant de porter un tee-shirt s’expose à une amende de 38 euros.

L’arrêté s’applique également à l’intérieur des commerces. Et de nombreuses stations balnéaires imposent cette même restriction, d’Ajaccio à Trouville. Il est préférable de vérifier sur le site de la commune de résidence (ou de vacances) avant de tenter l’expérience.

· Peut-on se mettre en maillot de bain dans les parcs et jardins?

Là aussi, la décision dépend des municipalités. Depuis 2018, et face à la multiplication des épisodes caniculaires, le Conseil de Paris autorise désormais le port du maillot de bain dans les parcs et jardins publics. Attention toutefois, les hommes sont autorisés à être torse nu, mais le topless pour les femmes reste prohibé.

À l’inverse, des villes comme Cannes interdisent d’être dans l’espace public seulement vêtu d’un maillot de bain. L’interdiction s’applique alors aussi aux espaces verts publics.

· Quelle tenue est autorisée à la plage?

La tenue de votre choix! À la plage, la réglementation est plus souple que sur la voie publique à proprement parlé. Il est donc possible d’être torse nu ou de faire du topless à votre guise. Mais pour ceux qui désirent aller plus loin en faisant tomber le bas, il faudra alors vous rendre dans une plage réservée au nudisme.

Le site du Guide-naturiste liste toutes les plages dédiées à cette pratique en France. Ces lieux sont généralement encadrés par des arrêtés municipaux, ou bien bénéficie d’une tolérance qui s’est installée progressivement. En dehors de ces zones littorales, être nu sur sa serviette relève alors de l’exhibition sexuelle. Une infraction passible d’un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.

· Un salarié peut-il porter un short en entreprise? Ou enlever sa cravate ?

Pour les moins chanceux qui n’ont pas pu partir en vacances, la canicule est d’autant plus éprouvante au bureau, lorsque des tenues strictes sont la norme. Mais alors, les hommes peuvent-ils faire une entorse au traditionnel costume-cravate, pour privilégier un short plus confortable? Le Code du travail interdit à un employeur d’imposer des contraintes vestimentaires qui seraient discriminatoires. Et en période de grandes chaleurs, le costume peut effectivement s'avérer contraignant. On se souvient du "coup d'éclat" de François de Rugy, alors ministre qui s'était présenté sur notre plateau sans cravate "pour alléger la tenue vestimentaire au travail et s'adapter".

Mais l'entreprise peut imposer un “dress code” pour l’image de marque de l’entreprise, parce que le salarié est régulièrement en contact avec des clients. Le mieux est de poser directement la question à votre supérieur. Par ailleurs, si votre métier exige une tenue de sécurité, par exemple sur un chantier, aucune dérogation ne sera possible, même lors de canicules comme celle traversée actuellement.

Esther Paolini Journaliste BFMTV