BFMTV

Calais: les dernières constructions d'une zone de la "Jungle" retirées

-

- - Philippe Huguen - AFP

Les dernières constructions précaires situées sur une bande de 100 mètres à l'intérieur de la "Jungle" de Calais, devant être libérée pour raisons de sécurité, ont été retirées ce lundi, dans le calme.

La carcasse de bois d'une église évangélique a notamment été démontée par des bénévoles de différentes associations et quelques migrants appartenant à cette église. Ils ont aussi retiré les quelques cabanes qui l'entouraient.

Une mosquée "qui était à l'abandon" a également été démontée, selon la préfecture du Pas-de-Calais.

Une école maintenue

Lorsqu'ils ont été enlevés, les deux bâtiments religieux étaient "vides de tout occupant" et leur démontage a été réalisé "conformément à l'arrêté préfectoral du 19 janvier 2016 qui prévoit l'expulsion d'office des occupants d'une bande de 100 mètres", a souligné la préfecture.

Ces opérations ont eu lieu sous la surveillance des forces de l'ordre -des CRS avec flash-ball et tenues d'intervention- ceinturant l'église. Une école située "à la limite de la bande des 100 mètres" a été maintenue, a indiqué la préfecture. Deux bulldozers et deux grues pelleteuses ont poursuivi lundi le nivellement de la bande de 100 mètres tout autour du camp.

A;-F. L. avec AFP