BFMTV

Bernard, SDF, première victime du froid de l'année

-

- - -

Ce dimanche, le froid a fait une première victime recensée de l'hiver. Bernard, 59 ans, était SDF. « Il ne voulait pas partir avec le SAMU », racontent les habitants de l'immeuble devant lequel il était installé.

Il avait 59 ans, et il est la première victime recensée du froid, cet hiver. Bernard, SDF, est décidé dimanche matin à Paris, dans le 17e arrondissement, rue Kellner. C'est un voisin qui a donné l'alerte. Depuis, des bouquets de chrysanthèmes ont été déposés devant l'entrée de l'immeuble où il était installé depuis environ deux ans. Ancien légionnaire dont la santé s'était détériorée ces dernières semaines, Bernard ne voulait pas aller au centre d'hébergement.

« Il avait sa fierté… »

Dans le quartier, tout le monde le connaissait. Ils l’appelaient par son prénom, ou tout simplement « Le Légionnaire ». Karima, une habitante de l’immeuble devant lequel il s’était installé, avait déjà appelé le Samu pour lui venir en aide. « Il ne voulait pas, il avait sa fierté, il disait que c’était son choix, et qu’un jour il partirait, mais dans la rue ».

« Il disait : "je préfère rester dans la rue" »

René, un habitant du quartier, était allé le voir samedi. « Je me suis dit aujourd’hui il fait plus froid, est-ce qu’il est toujours là ? Effectivement il y était ». Ancien militaire lui aussi, René le connaissait par leur métier commun. « C’était un homme très sympathique, se souvient-il, il ne se plaignait jamais. Il y a à peu près 15 jours est passée la voiture d’une association, il ne partait jamais avec. Il voulait toujours rester dans son coin, il ne voulait pas rentrer dans les abris. Il disait "je préfère rester dans la rue" ». C’est là qu’il est mort. Selon le Collectif des morts de la rue, près de 280 personnes sont décédées sans toit dans la rue depuis le mois de janvier dernier.

M. Chaillot avec Aurélia Manoli