BFMTV

Avec le retour des balades en forêt, comment se protéger des tiques?

Une tique.

Une tique. - iStock - Kerrick

Avec l'arrivée des beaux jours et le déconfinement, il est désormais possible d'apprécier une balade en forêt. Mais face aux tiques, responsables de la maladie de Lyme, des mesures de précautions s'imposent.

Les espaces forestiers ont rouverts peu à peu depuis le 11 mai. Les Français peuvent désormais profiter de balades à l'air frais, histoire de se changer les idées, mais attention aux tiques. Ces acariens sont responsables de la maladie de Lyme et passent souvent inaperçus.

Pour s'en protéger, quelques précautions sont à prendre. Dans l'idéal, il faut favoriser les balades sur des sentiers où il n'y a pas d'herbe. Pour éviter de se faire mordre, on peut également choisir une tenue adaptée, c'est-à-dire des vêtements longs et le pantalon rentré dans les chaussettes. Évitez les shorts ou les petites robes. 

Des répulsifs existent également, mais ils ne sont pas toujours efficaces. "Ça marche moyennement", explique Sandrine Capizzi-Banas, maîtresse de conférence en parasitologie. "La tique va toujours trouver un moyen de rentrer parce qu’elle va monter par le pantalon et puis elle va passer par la ceinture, par une boutonnière, par le col… Il faut donc être sûr d’en avoir mis partout. Ce qui marche assez bien c’est de mettre sur les vêtements un répulsif à base de perméthrine."

Que faire en cas de morsure ? 

Après une balade en forêt, restez vigilant. Il est possible qu'une tique vous ai mordu. La chercheuse recommande de vérifier l'ensemble des plis, comme les aisselles, derrière les genoux ou encore dans le nombril. "Chez les enfants, c’est aussi la base de la nuque. Ce sont des zones assez cachées où la tique peut être protégée", explique Sandrine Capizzi-Banas.

En cas de morsure, enlevez la tique au plus vite. Plus elle reste longtemps, plus le risque de transmission de la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme, est important. Pour cela, utilisez un tire-tique, vendu en pharmacie, ou une simple pince à épiler et tournez doucement jusqu'à ce que la tête se décroche. Surtout n'utilisez pas de produit sur la morsure avant d'avoir retiré la tique, précise l'Assurance maladie. Pensez également à surveiller les symptômes dans les jours qui suivent et consultez un médecin en cas de doute. 

Camille Sarazin