BFMTV

Arcueil veut expérimenter la "route solaire"

Les travaux de la première route solaire ont été lancés en Normandie (illustration).

Les travaux de la première route solaire ont été lancés en Normandie (illustration). - Joachim Bertrand - Colas

Le maire d’Arcueil dans le Val-de-Marne souhaite engager sa commune dans un projet de route solaire. Cette route pourrait permettre de fournir de l’électricité à 5.000 foyers.

Bientôt une route solaire à Arcueil? Daniel Breuiller, le maire EELV de la ville vient de proposer qu’Arcueil et le territoire Grand Orly Seine Bièvre se lance dans l’expérimentation de ce dispositif, rapporte Le Parisien. Une volonté qui s’inscrit dans l’appel à candidature du ministère de l’Environnement qui s’est fixé pour objectif lors de la COP 21 de parvenir à 1.000 km de route solaire en France. A Arcueil, le maire ambitionne un tracé d’1 kilomètre. "Je trouverais utile que nous soyons parmi les premiers à le tester", explique-t-il au journal ajoutant sur Facebook y voir "une piste très intéressante pour le futur".

5 millions d'euros de budget pour 1 kilomètre

Ces routes, permettent de produire de l’électricité grâce à des dalles photovoltaïques sur la chaussée. Des dalles composées de cellules solaires capables de supporter à la fois voitures et poids lourds. 

La semaine dernière, Ségolène Royal a inauguré le lancement des travaux de la première route solaire, en Normandie. Jusqu'à présent, les dalles avaient été expérimentées sur de petites surfaces. La ministre de l'Environnement a à cette occasion souhaité qu'un autre chantier "d'environ un kilomètre " soit lancé "très rapidement". A Arcueil, le projet envisagé par Daniel Breuiller pour un montant de 5 millions d’euros permettrait de fournir de l’électricité à 5.000 foyers. 

C. B