BFMTV

Ampoules basse consommation: l'arnaque ?

-

- - -

Beaucoup plus chères, moins résistantes qu'annoncé, peu esthétiques... Les ampoules basse consommation, qui remplaceront bientôt définitivement l'éclairage à incandescence, seraient une grande tromperie selon «60 millions de consommateurs».

Les ampoules basse consommation - appelées officiellement fluocompactes - ont commencé à inonder le marché il y a environ deux ans. Vendues 8 à 12 euros pièce (3 à 4 fois plus cher que les classiques), elles remplaceront définitivement les antiques ampoules à incandescence, jugées énergivores, et donc nuisibles pour l'environnement. Or l'association «60 millions de consommateurs» vient de mener toute une série de tests dont les résultats laissent pantois.

40% des ampoules n'atteignent pas la durée de vie affichée

« Certaines lampes affichent 10.000 heures d'usage - donc vous les achetez en pensant qu'elles vont tenir approximativement cette durée - et au bout de 4.000 heures, on en a vu quelque chose comme 40% qui avaient déjà lâché », explique par exemple Thomas Laurenceau. Et il fulmine: « Il y a une espèce de connivence entres les bureaucrates qui font les réglementations et les industriels qui disent "Allez, on y va, on va pousser ça c'est vachement bien!". Rappelons-nous que quand on nous a présenté ces ampoules, c'était le produit d'avenir. Et puis maintenant on s'aperçoit que c'est pas vrai ». Certes, elles consomment moins, admet l'association. Mais compte tenu du prix et de la durée de vie réelle, on serait ainsi très loin des promesses faites aux Français.