BFMTV

Accident sur le RER B: "Il y en a pour 2-3 semaines de réparation", assure le vice-président de la région

Les travaux pour réparer la zone où trois wagons du RER B se sont renversés mardi matin pourraient durer plusieurs semaines. Des moyens de transport de substitution ont été mis en place en attendant un retour à la normale.

Un train du RER B s'est partiellement couché à cause d'un glissement de terrain mardi après les pluies diluviennes qui ont touché la région. A cause des intempéries, un talus s'est affaissé provoquant le déraillement du train et laissant un large trou dans la voie. Les techniciens de la RATP s’affairent mais une réouverture de la voie ne semble pas d’actualité.

"Il va falloir que tout le monde prenne son mal en patience", a déclaré mercredi matin Stéphane Beaudet, vice-président de la région Île-de-France, chargé des transports. "Avec ce que je viens de voir en matière de destruction, à mon avis on est parti pour 2-3 semaines", a-t-il assuré

Sept blessés légers

"Il y a aussi les conditions de sécurité des agents qui vont travailler. La question qu’on est train de se poser c’est si la voie peut porter la grue qu’on est en train d’utiliser pour redresser le wagon", a ajouté Stéphane Beaudet.

Sept personnes ont été légèrement blessées lors de l’accident.

Des bus et navettes de substitution

Pour pallier cette coupure du trafic entre les gares de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Orsay-Ville, la RATP a annoncé la mise en place de bus de substitution avec des départs toutes les 8 minutes en heure de pointe et toutes les 15 minutes en heure creuse.

Une navette ferrée est aussi prévue entre Orsay-Ville et Gif-sur-Yvette. "La coupure de la ligne se limite ainsi au tronçon entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Gif-sur-Yvette. Les équipes sont pleinement mobilisées pour réparer l’infrastructure, informer et accompagner les voyageurs", assure la RATP dans un communiqué.

BFM Paris