BFMTV
Société

Abus sexuels dans l'Église: Jean-Marc Sauvé rencontrera le pape François en décembre

Jean-Marc Sauvé

Jean-Marc Sauvé - Thomas Coex

Le président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église a été auditionné ce mercredi par la commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Entendu par la commission des Lois de l'Assemblée nationale ce mercredi matin, Jean-Marc Sauvé, auteur d'un rapport sur les abus sexuels commis au sein de l'Église depuis 1950, a annoncé qu'il rencontrerait le pape François en décembre.

Selon l'hebdomadaire Famille Chrétienne, la rencontre entre le président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (Ciase) et le souverain pontife pourrait se tenir le 9 décembre. L'ancien vice-président du Conseil d'État, désormais vice-président honoraire de la haute juridiction administrative, sera accompagné de tous les membres de la Ciase.

"On ne peut pas rester sans rien faire"

Les conclusions du rapport Sauvé ont été dévoilées le 5 octobre dernier. Elles révèlent que quelque 216.000 mineurs ont été victimes de prêtres, diacres et religieux en France depuis le mitan du XXe siècle. Un état des lieux "accablant" à l'égard duquel le pape François avait fait part de sa "honte" et de sa "douleur".

"Sur la responsabilité du gouvernement et du Parlement. La responsabilité cette fois-ci générale au regard de l'ensemble des violences sexuelles. Je pense qu'on ne peut pas aujourd'hui rester sans rien faire après toutes les informations qui ont été collectées. (...) Il y a tout de même pour le passé, et probablement pour le présent, des défaillances dont il faut activement s'occuper", a mis en garde Jean-Marc Sauvé ce mercredi devant les parlementaires, selon une séquence publiée par LCP. "Le problème dont nous parlons, qu'il s'agisse de l'Église catholique ou qu'il s'agisse du reste de la société française, n'est pas un problème du passé", a alerté le haut fonctionnaire.

Castex reçu par le pape

Lundi, le Premier ministre Jean Castex a été reçu par le pape François au Vatican en audience privée. Une visite prévue de longue date, afin de célébrer le centenaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et la Cité-État. La première d'un chef de gouvernement français depuis François Fillon en 2009, qui avait rencontré Benoît XVI.

La publication du rapport Sauvé a fait partie des discussions lors de la rencontre, avait indiqué Jean Castex lundi:

"On a évoqué évidemment la situation de l'Église en France, le rapport Sauvé. Son discours consiste à dire que c'est courageux de la part de l'Église de France d'avoir fait son travail. Il fait confiance à l'Église de France pour tirer les conclusions. Il se réjouit qu'il n'y ait pas de déni", a déclaré le Premier ministre à la presse, à l'issue de l'audience au cours de laquelle les deux hommes ont échangé en espagnol.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV