BFMTV

14-Juillet: François Hollande sur les Champs pour le début des festivités

François Hollande et Manuel Valls lors du défilé militaire du 14 juillet  2015 sur les Champs-Élysées.

François Hollande et Manuel Valls lors du défilé militaire du 14 juillet 2015 sur les Champs-Élysées. - Alain Jocard - AFP

Le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées a débuté, en présence du président François Hollande.

Le chef de l'État, François Hollande, est arrivé mardi sur les Champs-Élysées pour présider les célébrations du 14 juillet, dont le traditionnel défilé militaire qui doit mobiliser 3.500 soldats, 55 avions, 31 hélicoptères et 208 véhicules. Le chef de l'État a été accueilli en haut des Champs par le chef d'état-major des Armées, le général Pierre de Villiers, et le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé Charpentier, pour une revue des troupes.

Le président et chef des armées a ensuite descendu les Champs dans un véhicule léger de reconnaissance et d'appui jusqu'à la place de la Concorde, où il a été accueilli par le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avant d'assister au défilé de la tribune officielle.

(G à D): le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le Premier ministre Manuel Valls et le Secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire Jean-Marc Todeschini, sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2015
(G à D): le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le Premier ministre Manuel Valls et le Secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire Jean-Marc Todeschini, sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2015 © THOMAS SAMSON, AFP

La lutte contre le terrorisme et le Mexique à l'honneur

Ce défilé "post-Charlie" rend hommage cette année à toutes les forces engagées dans la lutte contre le terrorisme sur le territoire national, des unités d'élite de la police et de la gendarmerie (RAID, BRI, GIGN) aux 7.000 soldats de l'opération Sentinelle.

Après une animation d'ouverture, dédiée à l'Ordre de la Libération pour le 70 anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale, le défilé proprement dit a débuté à 10H45 avec le passage de la patrouille de France et des avions de chasse Rafale, qui célèbrent cette année leurs premiers succès à l'exportation.

Les Mexicains, à l'honneur de cette édition 2015, ont ensuite ouvert le défilé à pied, suivis des hommes du RAID, des BRI, du GIGN et de Sentinelle, des écoles et d'un détachement de la force Barkhane, plus gros déploiement militaire français à l'étranger (3.000 hommes sur cinq pays du Sahel).

Les étudiants de l'Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale se préparent au défilé militaire, le 14 juillet 2015 sur les Champs-Elysées
Les étudiants de l'Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale se préparent au défilé militaire, le 14 juillet 2015 sur les Champs-Elysées © JOEL SAGET, AFP

Des volontaires du Service civique

Les pionniers de la Légion étrangère fermeront comme chaque année le défilé des troupes à pied, avec leur pas plus lent, leur hache et leur tablier, symboles des sapeurs qui ouvraient les brèches lors des campagnes militaires. Suivront les hélicoptères, les troupes motorisées et la cavalerie de la Garde Républicaine avant une animation finale, avec saut de parachutistes devant la tribune officielle.

Symbole de la cohésion sociale prônée par le chef de l'Etat après les attentats de janvier, 26 jeunes volontaires du Service civique - qui permet de s'engager de 6 mois à un an dans des actions d'intérêt général - participeront également à cette animation finale.

H. M. avec AFP